Magazine Restos & Bars

Pas de VIP à la Fabric de Londres

Publié le 22 septembre 2009 par Smaël Bouaici

kiefer-sutherland-quote-cocaine-cooking-1-22-07.1253616673.jpgFit In Or Fuck Off“, c’est en gros le message de Keith Reilly, le boss de la Fabric, aux VIP. Il raconte à Jonty Skruff la règle du club concernant les stars qui voudraient un peu trop se la raconter. Avec plus de quatre millions de personnes venues danser dans la boîte londonienne, on ne peut pas dire qu’il se soit concentré sur le VIP lounge.

Nous ne sommes pas un bar à stars, et on a quelques histoires marrantes avec des célébrités qui pensaient mériter un traitement de faveur. On raconte souvent que Madonna s’est vue refuser l’entrée trois fois mais c’est faux. On a simplement refusé d’accéder à ses demandes. Elle voulait venir avec tous ses bodyguards et ses amis, et donc privatiser la moitié du carré VIP. J’ai dit non, je ne voulais déplacer nos habitués. Il y a d’autres stars qui sont venues et qui se sont parfaitement adaptées. On a vu par exemple Bono ou Keith Sutherland se balader tranquillement dans le club, ils s’en foutaient et ils n’ont eu aucun problème.“  On confirme pour Jack Bauer, aperçu seul sur les Champs Elysées, et venu en boîte de nuit avec sa tête de tueur comme un simple clubber.

Reilly plaint les jeunes embarqués dans la quête du quart d’heure de célébrité: “Les ados pensent qu’ils ont foiré leur vie si à 18 ans ils n’ont pas fait d’auditions pour la télé réalité ou dansé dans tous les clubs d’Ibiza. Il y a d’autres choses plus belles dans la vie.”


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Smaël Bouaici 57 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines