Magazine Culture

The Beatles - Strawberry Fields Forever

Publié le 22 septembre 2009 par Olivier Walmacq

Beatles_Penny

Genre : Clip vidéo musical

Année : 1967

Durée : 4,15min

clue9_a

La critique de ClashDoherty :

En 1967, Les Beatles publient un 45-tours mythique, tellement mythique qu'il ne contient que deux faces A. Les deux chansons sont aussi réussies l'une que l'autre, et aucune, par conséquent, ne mériterait de se trouver reléguée en face B de single.
Ces chansons sont Penny Lane et Strawberry Fields Forever. Vous mordez l'importance de ce 45-tours ? J'ai décidé de vous proposer la seconde, que je considère (et je ne suis pas le seul) comme le sommet absolu, en terme de chanson, des Beatles.
Les deux chansons se trouvent sur d'innombrables best-ofs, ainsi que sur l'album Magical Mystery Tour de 1967, parmi les singles qui ornent la face B de l'album (la face A étant, on l'a vu hier, consacrée à la bande-son du TVfilm du même nom que l'album).

bandpic51

Strawberry Fields Forever est l'archétype, de même que I Am The Walrus (abordé hier), de la chanson psychédélique anglaise. John Lennon interprète, avec une force mélodique imparable, cette chanson mythique aux paroles assez nébuleuses.
Certains verront dans les paroles de la chanson, ainsi que dans le clip d'époque (que je vous propose, d'ailleurs), des allusions et indices à la prétendue mort, en 1965, de Paul McCartney  (une rumeur stupide). La phrase Living is easy with eyes closed, misunderstanding all you see  ('il est facile de vivre les yeux fermés, mais on comprend mal ce que l'on voit') est assez éloquente, selon eux, elle ferait allusion à la mort de Paul et au fait que les trois autres Beatles auraient engagé un sosie et fait comme si c'était toujours Paul (voyez jusqu'où la connerie pour aller) !
Et ne parlons pas de la fin de la chanson, assez space (bruitages, fausse fin et rappel), dans laquelle on entendrait faiblement Lennon dire I buried Paul ('j'ai enterré Paul' - reconnaissons que c'est facile d'entendre cette phrase ainsi), alors qu'en fait, il dit Cranberry sauce ('sauce de cranberry/canneberge') ! L'imagination nous joue des tours...

band

Musicalement, c'est apaisant, avec utilisation de cuivres, et une rythmique très en forme. Strawberry Fields Forever, avec son clip psychédélique, fait partie des chansons les plus emblématiques du groupe, et est aussi une des chansons les plus grandioses de l'histoire du rock.
C'est une chanson sortie en single à peu près en même temps que l'album Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band, qui s'est retrouvée par la suite sur l'album Magical Mystery Tour histoire de le meubler avec quelques excellents singles (Hello, Goodbye, All You Need Is Love...).
C'est une des dernières oeuvres psychédéliques du groupe avant un retour aux sources parfait, via un détour en Inde, chez un Maharishi libidineux. La suite au prochain numéro (prochaine parution : demain, même heure) !

Note : 20/20 

Let me take you down, 'cause I'm going to Strawberry Fields.
Nothing is real and nothing to get hungabout.
Strawberry Fields forever.
Living is easy with eyes closed, misunderstanding all you see.
It's getting hard to be someone but it all works out, it doesn't matter much to me.
Let me take you down, 'cause I'm going to Strawberry Fields.
Nothing is real and nothing to get hungabout.
Strawberry Fields forever.
No one I think is in my tree, I mean it must be high or low.
That is you can't you know tune in but it's all right, that is I think it's not too bad.
Let me take you down, 'cause I'm going to Strawberry Fields.
Nothing is real and nothing to get hungabout.
Strawberry Fields forever.
Always, no sometimes, think it's me, but you know I know when it's a dream.
I think I know I mean a 'Yes' but it's all wrong, that is I think I disagree.
Let me take you down, 'cause I'm going to Strawberry Fields.
Nothing is real and nothing to get hungabout.
Strawberry Fields forever.
Strawberry Fields forever.

les_beatles


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog