Magazine Culture

Quand une journaliste de Télérama apprend à 'Googler'

Publié le 22 septembre 2009 par Actualitté
Avec facétie, une lectrice nommée Marie vient de nous faire parvenir un email racontant une péripétie linguistico-littéraire dont nous avions par ailleurs été témoins. En estimant qu'il y a prescription et que l'intéressée ne nous en tiendra pas rigueur, voici son email. Les lieux n'ont absolument pas été modifiés, faut pas non plus délirer.
« Bonjour Actualitté [NdR : Et le L, non de non !]
Je voudrais te faire part d'une petite anecdote amusante qui est survenue la semaine passée lors d'une lecture organisée au Goethe Institute, à l'occasion de la présentation du livre d'Iris Hanika, Une fois deux. Une journaliste de Télérama, dont je n'ai pas retenu le nom s'occupait de la modération du débat, avec l'auteure allemande (au français excellent) et la traductrice.
Jusque-là, rien de vraiment croustillant. Jusqu'au moment où la journaliste a posé une question assez incongrue. J'ai bientôt 55 ans, et sans être une férue d'internet, j'ai pu apprendre quelques choses. Pour dire, je n'ai même pas de blog...
Bien. La journaliste s'est à un moment emerveillée d'avoir trouvé dans le livre le verbe "googler", et plus encore, a demandé à Iris si elle l'avait inventé, elle-même ne l'ayant jamais trouvé auparavant. Un néologisme qui a retenu son attention, mais manifestement pas stimulé sa curiosité. Une recherche sur Google, justement, permet de trouver de dizaines d'allusions à ce verbe.
J'ignore si vous étiez présents, mais dans ce cas, j'espère que cette petite anecdote trouvera une place dans votre magazine.
»
Quand une journaliste de Télérama apprend à 'Googler'On coupe maintenant, parce qu'ensuite, Marie nous explique qu'elle nous aime beaucoup et nous lit régulièrement, mais ça, ça ne vous regarde pas...
Nulle question ici de reprocher à notre confrère ce petit trou culturel, comme disait (ou aurait pu dire) Desproges, ces petites choses font de nous des hommes. Et la culture, c'est cette confiture sur laquelle tombe toujours la tartine matinale que l'on se prépare amoureusement...
En tentant "Googler" dans le moteur de recherche, on tombe en effet sur plusieurs acceptions dont celle de Dico du net.
« 1. verbe intransitif. Néologisme décrié par la société Google elle-même pour des questions de propriété intellectuelle. Acte de rechercher une information sur une personne (ou simplement effectuer une recherche) sur le Moteur de recherche Google. »
  En somme, pas besoin d'aller googler bien loin une solution à ce grand mystère linguistico-informatique. Par acquit de conscience, nous sommes allés vérifier dans le Larousse, 2009, puis 2010, et malgré les nouveautés high-tech de ce dernier, pas de trace de "Googler".
Ajoutons tout de même que l'on trouve deux définitions du terme en qualité de substantif :
« 2. Terme utilisé au sein de la société Google pour qualifier ses employés. Prononcé "Googleur" à l'anglaise.
3. Terme utilisé pour qualifier les personnes cherchant sur Google en utilisant les fonctions avancées proposées par ce Moteur de recherche (Opérateurs booléens, fonctions de recherche, etc.)
»

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Actualitté 3262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine