Magazine Cinéma

La mort leur va si bien…

Publié le 27 septembre 2009 par Boustoune

Enfin un bon film d’horreur en relief ! Après les calamiteux Scar 3D et Meurtres à la Saint-Valentin 3D, on commençait à désespérer et se dire que l’argument de la 3D n’est qu’une vile manœuvre commerciale destinée à attirer les spectateurs vers des films d’une confondante médiocrité, qui n’auraient pas fait déplacer les foules en temps ordinaire.
Le dernier opus de la série des Destination finale vient heureusement relever un peu le niveau, en offrant un spectacle digne de ce nom, où chaque effet de relief s’avère diablement efficace.
Destination finale 4 - 3  Destination finale 4 - 2
Une fois n’est pas coutume, le scénario n’a rien de bien original, se contentant de reprendre le principe de base de la saga : Un groupe de personnage sort indemne d’une effroyable catastrophe ayant causé des centaines de morts, grâce à la vision prémonitoire de l’un d’entre eux, mais la Mort n’entend pas les laisser s’en tirer comme ça, et s’ingénie à les faucher un par un, à l’aide de réactions en chaîne particulièrement tordues. Un écrou qui se desserre, une fissure qui se forme, un mécanisme défectueux, un simple objet oublié quelque part, et la Mort, telle Mc Guyver, bricole d’astucieux pièges fatals !
Comme les personnages sont souvent de parfaits abrutis, on ne les regrette pas vraiment, et on en vient même à éprouver une satisfaction assez sadique à les voir disparaître les uns après les autres. D’autant que ce jeu de massacre se pare d’un humour noir absolument réjouissant et de belles trouvailles de mise en scène et de montage.
Il n’est donc pas nécessaire de voir Destination finale 4 en relief pour apprécier le travail de David R. Ellis, déjà auteur du second – et meilleur –film de la série. Cependant, le relief apporte ici une véritable plus-value. Le script autorise un véritable déluge d’objets sortant de l’écran : éclats de verre et débris en tout genre, objets tranchants et outils dangereux, boue, clous, cailloux, genoux, etc… Sans oublier quelques morceaux de chair et des litres d’hémoglobine. De quoi être plongé au cœur de l’action !
Destination finale 4 - 5  Destination finale 4 - 4
Evidemment, ceux qui ne supportent pas la vue du sang sont invités à rester tranquillement chez eux… Les autres apprécieront peut-être ce petit film d’horreur bien mené, à condition de le considérer uniquement pour ce qu’il est : un divertissement dénué de hautes ambitions artistiques, mais hautement spectaculaire...
En fait, bien que se positionnant à la pointe de la technologie 3D – en attendant l’Avatar de James CameronDestination finale 4 revient en quelque sorte aux racines du septième art, quand le cinéma n’était rien d’autre qu’une attraction foraine destinée à en mettre plein la vue du spectateur…
On en sort un peu secoué, mais finalement assez satisfait des sensations ressenties…
Note : ÉtoileÉtoileÉtoileÉtoile
Destination finale 4

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • La mort leur va si bien de Peter James

    mort leur bien Peter James

    Tom Bryce, jeune entrepreneur avec femme et enfants, rentre chez lui en train, comme tous les soirs, lorsqu’il aperçoit un CD oublié par son voisin. Lire la suite

    Par  Mango
    CULTURE, LIVRES
  • Bonne Saint-Valentin!

    Bonne Saint-Valentin!

    Cette année, pour souhaiter une bonne Saint-Valentin à la personne que vous aimer, surprenez-la avec les eCards!Profiter du weekend pour sortir danser la... Lire la suite

    Par  Salsa4ever
    CONSO, CULTURE, MUSIQUE, SORTIR
  • Saint valentin

    Aujourd'hui, c'est la Saint Valentin, la fête des amoureux, la fête de l'amour.... Qui que Brel a aussi bien chanté l'amour ? Et il y a aussi ceux qui sont seul... Lire la suite

    Par  Geybuss
    CULTURE, LIVRES
  • Mortelle Saint-Valentin ?

    Mortelle Saint-Valentin

    Rosie and Me - BonfiresJ'habite en centre-ville. Et je crois qu'il s'est passé quelque chose d'assez moche près de chez moi, le soir de la Saint-Valentin. Lire la suite

    Par  Gaby
    CINÉMA, HUMEUR
  • Jennifer Love Hewitt, la trentaine lui va si bien

    Jennifer Love Hewitt, trentaine bien

    Agrandir l'image Paru le 2009-04-12 18:44:00 Jennifer Love Hewitt vit très bien son âge. Pas de crise de la trentaine pour la belle actrice... Jennifer Love... Lire la suite

    Par  Benjamin Tolman
    PEOPLE
  • Infirmerie : Mangane va bien

    Infirmerie Mangane bien

    Le sénégalais, Kader Mangane, suspendu jusqu'à la fin de la saison, a été opéré mardi et jeudi dernier à Paris d'une hernie inguinale bilatérales (abdomen).... Lire la suite

    Par  Sr35
    FOOTBALL, SPORT
  • Film “Meurtres à la St Valentin”

    Film “Meurtres Valentin”

    “La petite ville minière de Harmony est secouée par un terrible drame : à cause d’une erreur du débutant Tom Hanniger, cinq mineurs trouvent la mort, et Harry... Lire la suite

    Par  Elivo
    JOURNAL INTIME, TALENTS

A propos de l’auteur


Boustoune 2934 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines