Magazine Focus Emploi

Réformer la gouvernance des entreprises

Publié le 01 octobre 2009 par Radicallibre77

L'exemple récent et malheureux de la politique de management au sein de France Telecom appelle à une modification profonde des rapports entre les directions des entreprises et les salariés.

Pour les Radicaux, l'Homme doit être au centre de toute organisation sociale. Y compris l'entreprise. Ainsi, ils entendent mettre en oeuvre de nouvelles relations entre les acteurs de l'entreprise et d'en réformer la gouvernance. Le but de cette démarche est d'amener l'entreprise à devenir le lieu, non seulement de la création de richesses, mais aussi un lieu de justice dans la répartition de celles-ci. Ainsi qu'une organisation ayant pour but de participer, par son activité, au progrès de la vie des Hommes.

En premier lieu, le PRG propose de donner un statut à ceux, qui par leur force de travail, apporte un capital à l'entreprise, les salariés. Ce statut permettra de les associer, en tant que partenaires, plus étroitement, à la direction des entreprises.

C'est un nouveau cadre, d'entreprises participatives et sociales, que les Radicaux veulent promouvoir.

Pour répondre à cette nouvelle exigence, les Radicaux de gauche veulent rénover le Code du travail, afin de rééquilibrer les relations entre employeurs et employés. Mais aussi, le Droit des Sociétés qui définira les rapports entre ceux qui apportent un capital financier et ceux qui apportent une capacité de travail.

Le PRG, à travers la loi, propose un statut pour les différents partenaires de l'entreprise participative et sociale. Elle favorisera l'essor de ce type de société, basé sur la confiance entre acteurs, par des incitations fiscales et sociales. La loi prévoira aussi un système de gouvernance partagée au travers de la désignation par les actionnaires et les employés de représentants au Conseil d'administration. Cette gouvernance imposera à la direction de l'entreprise un devoir de transparence et de communication vis-à-vis de tous les acteurs, capitalistes et humains.

Le statut d'entreprise participative permettra la prise en compte, au-delà de la simple rentabilité financière, de l'impact humain, social et environnemental.

Avec ce nouveau statut, les Radicaux encourageront le développement des entreprises dites “d'économie sociale” dans l'optique d'une économie équitable, humaniste et juste.

Avec le lien ci-joint, le programme du PRG : FAIRE FACE

Réformer la gouvernance des entreprises
contenudocs230preprogrammefaireface.pdf


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Radicallibre77 65 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog