Magazine Culture

Le temps est venu de faire de la soupe…

Publié le 02 octobre 2009 par Cyroul

midnight_oilIl y a 20 ans, mes couvertures de livres de classe étaient couvertes de mots étranges du genre “Asimbonang’ uMandela thina Laph’ekhona Laph’ehlikhon” mais aussi  “The time has come to say fairs fair to pay the rent, now to pay our share” car malgré mon niveau pitoyable en Anglais et en Zoulou, j’étais un grand fan de Johnny Clegg et de Midnight Oil, deux groupes de musique qui symbolisaient l’écologie et l’humanisme engagé (bon, j’aimais aussi beaucoup Metallica, mais c’étaient des adolescents poilus et boutonneux qui faisaient de la bonne musique transgressive à l’époque, ce qui me correspondait tout à fait - ça a bien changé depuis).

Oui j’étais jeune, mais le souffle de Midnight Oil ne m’a jamais quitté. Et partir en Australie pour rêver avec des Abos est dans ma todo-list long terme (pour l’Afrique, c’est fait). Quelle ne fut donc pas ma surprise de tomber sur ce clip hautement médiatisé reprenant la chanson la plus connue de ce groupe : Beds are burning.

Click here to view the embedded video.

Une superbe campagne des Nations Unies

Support à la campagne, Tck Tck Tck (time for climate justice) des Nations Unies, ce clip, distribué gratuitement en MP3, réunit 60 stars du cinéma et de la chanson qui reprennent les paroles du tube de Peter Garett et son groupe.

Le support de Kofi Annan, un clip magnifiquement réalisé, un site web splendide, un toolkit pour faire buzzer, une distribution gratuite de la musique (on est loin de la France là, hein les hadopi supporters ?), des trucs à télécharger,  etc… On pourrait presque appeler ça la campagne parfaite…

Sauf que, c’est quoi cette musique d’anémiés ?

Midnight Oil nous faisait vivre des moments intenses, nous faisant prendre conscience de l’urgence et de la gravité de la situation, en insulflant à leurs tubes une energie presque palpable. Cette énergie nous donnait envie de nous battre pour la planète, d’investir nos forces vives de jeunes en pleine croissance dans le combat écologique. Dans ce remake des Nations Unies, la seule émotion que je récupère est une sacrée envie d’aller me coucher. Comment voulez vous que des jeunes accrochent ?

Je ne suis certes pas un spécialiste de musique de jeune. Mais Beds are burning de Midnight Oil peut faire encore pogoter les jeunes. Ca n’est surement pas le cas avec cette version 2009. A moins qu’ils ne veuillent faire pogoter dans les cours de récré de maternelle ? Je vais demander à ma fille… Non, ça la fait définitivement chier, elle préfère le rock me dit-elle. Dommage, ils ont gâche cette chouette campagne avec un contenu trop grand public.

Mais comme je suis pas vache, je vous propose de finir sur une belle note musicale. Voilà, selon moi, l’une des plus belles chansons de Minight Oil: One country. Regardez moi cette inspiration. Il y croit Peter Garett, et nous aussi, grâce à lui !

Click here to view the embedded video.

Who wants to sit around, turn it up turn it down
Only a man can be, what his life can be
One vision, one people, one landmass, we are defenceless, we have a lifeline
One ocean, one policy, seabed lies, one passion, one movement, one instant
One difference, one lifetime, one understanding
Transgression, redemption, one island, our placemat, one firmament
One element, one moment, one fusion, yes and one time

PS: oui, je prends un peu ce blog pour une couverture de livre de classe, mais ça sert à s’exprimer un blog, pas vrai ;)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cyroul 1063 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte