Magazine Culture

L'orpheline

Par Pticalou


Georges Lafontaine

Sans_titre


Auteur récipiendaire du Prix de la relève Archambault en 2006, GEORGES LAFONTAINE a fait de nombreuses recherches pour écrire L’Orpheline, son nouveau roman.
Natif du cœur de l’Outaouais, GEORGES LAFONTAINE y a été journaliste pendant de nombreuses années, avant de travailler en politique auprès de son mentor, l’ex-deputé du Comté de Gatineau, RÉJEAN LAFRENIÈRE, qi’il a suivi jusqu’à sa retraite. Très épris de son coin de pays où il situe en bonne partie l’action de tous ses romans, il a représenté sa région en tant qu’invité d’honneur au Salon du livre de l’Outaouais en mars 2008.
Il est l’auteur de Des cendres sur la glace L’Orpheline et Des cendres et du feu L’Orpheline, une saga extraordinaire qui lui a valu sa distinction, et Le Parasite L’Orpheline, son troisième livre, un suspense publié dans la collection Adrénaline, tous parus aussi chez Guy Saint-Jean Éditeur.
Éprouvante, la période d'écriture du livre de M. Lafontaine a été interrompue plusieurs mois, notamment par les décès de son père, de sa mère et de son frère; les deux premiers lui livraient souvent des témoignages sur leur vie de l'époque. "J'avais de la difficulté à m'accorder le droit de réécrire", confie-t-il. En hommage à la mémoire de ses parents, il a finalement achevé L'Orpheline, chaudement reçu par sa communauté, et concocte présentement deux autres romans aux sujets tout aussi alléchants: l'un traitera de la cryogénisation, et l'autre, d'une aventure algonquine.
C’est l’histoire du passage d’espions allemands dans la municipalité de Bouchette durant la Deuxième Guerre mondiale qui l’a intriguée et inspirée pour ce roman où il mélange d’ailleurs habilement la réalité et la fiction.
À la lecture du testament de sa mère, Agathe Lecours apprend qu’elle doit disperser les cendres de la défunte dans le Lac Achigan. Cette tâche se transforme en véritable casse-tête lorsque la jeune notaire découvre que sa mère a laissé très peu d’information sur ses origines et qu’il existe plusieurs lacs Achigan en Outaouais. Agathe se lance donc à la recherche de ses ancêtres avec pour seul indice une vieille photographie !
Étrangement, ses découvertes et ses rencontres feront surgir du passé de vieux secrets, parfois honteux, que certains préféreraient voir enterrés pour toujours.
En effet, les recherches d’Agathe remonteront le cours du temps jusqu’à la Deuxième Guerre mondiale et dévoileront les actes notariés douteux commis pour un lopin de terre, l’existence cachée d’un déserteur et le complot clandestin d’un juif allemand mondain.
Mais, ces recherches lui permettront aussi de rencontrer Amed, ce qui sera pour elle une vraie découverte et un bonheur inimaginable...
Qui aurait cru qu'un espion allemand vivait à Bouchette pendant la Seconde Guerre mondiale? "Il y a toujours des histoires intéressantes à raconter", affirme Georges Lafontaine, originaire de la Vallée-de-la-Gatineau. On n'est jamais isolé du reste du monde. On a beau être à Bouchette, à Messines ou à cent mille lieues d'un conflit, il y aura toujours des répercussions chez nous." La première fois qu'il eut vent de cette histoire, l'auteur croyait qu'il s'agissait d'une autre légende née de la guerre mondiale. Après deux ans de recherches, il découvre des faits troublants concernant cet espion du nom de John David Burger, alias M. Burgess dans le roman. "Les gens me parlaient d'un lieu, Burgerville. Je me suis toujours imaginé un casse-croûte. J'avais suivi cette piste pour trouver l'endroit, mais je m'étais perdu en cours de route", raconte l'auteur.
L'auteur s'est peut-être perdu, mais il a parfaitement su nous rapporter le fruit de ses découvertes ainsi que l'envie de nous perdre, à notre tour, dans cette histoire.
En effet, l’Orpheline, chevauchant plusieurs époques, est parsemé d’éléments d’intrigue. Cette histoire est un équilibre détonnant entre le roman historique et le suspense.
De plus, ce livre a un côté très intéressant dans la mesureoù, dans la forme, il alterne chapitre d'aujourd'hui et chapitres d'hier. Et cela contribue à donner au récit une empreinte étonnante . A coup sur, il donnerait un film très intéressant

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pticalou 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines