Magazine Culture

Médias : fin d'un modèle ?

Publié le 08 août 2009 par Sekonda

Le modèle du "tout gratuit" dans les médias sur Internet vit peut-être ses dernières années à cause de la popularisation des bloqueurs de pubs.

L'exemple du piratage par peer-to-peer nous a montré que certaines utilisations de l'informatique peuvent se propager très vite de l'expert à l'utilisateur de base si la pratique en question lui est utile et a été simplifiée suffisamment (quitte à être dans l'illégalité).

Par ailleurs, nous constatons qu'une base encore plus large d'utilisateurs profanes est prête à changer ses habitudes pour une fonctionnalité importante. Le correcteur orthographique semble être un des arguments les plus puissants pour faire passer au navigateur Firefox (bien qu'il soit sans doute possible d'en avoir un avec IE).

Une des extensions les plus populaires de Firefox est AdBlockPlus qui permet de ne pas afficher les publicités dans les pages Web. Son utilisation qui ne demande aucune compétence particulière est gratuite et légale. Pour l'aspect légal, on peut imaginer que les conditions d'utilisation du site du site l'interdisent mais l'efficacité pratique de ceci serait faible.

Bien que n'aimant pas la pub, je n'utilise pas cette extension car cela me gène moralement vis-à-vis de ceux qui l'utilisent pour rembourser leur frais d'hébergement ainsi et que je ne fréquente pas de sites où celle-ci est envahissante. D'ailleurs, le modèle de la pub sur Internet est moins malsain que pour la télévision puisque ce sont -- à ma connaissance -- des régies indépendantes qui gèrent la relation commerciale et que cela interfère donc moins sur le contenu.

Il est donc raisonnable de penser que cette pratique va se généraliser ou du moins atteindre à moyen terme un niveau tel que le modèle économique à base de contenu gratuit rentabilisé par la publicité volera en éclat (en plus de la crise économique qui limite les budgets publicitaires).

L'idée de cet article rapporté par Slashdot est que les médias payants traditionnels ont intérêt à favoriser la "protection" contre la pub et à redevenir payant (accès restreint) comme News Corp vient de l'annoncer.

Le but serait donc de précipiter le crash du modèle économique actuel qui arrivera de toutes façons et de revaloriser financièrement la qualité. La difficulté des journaux à vendre du contenu vient de la concurrence gratuite qui offre des articles de qualité souvent moins bonne mais à un prix, de fait, imbattable. Cette concurrence disparaitrait ou passerait au modèle payant.

On reviendra donc probablement à un modèle dans lequel on achète un abonnement ou un forfait à son journal/média préféré plutôt que d'aller sur celui le mieux classé dans Google News. Ce modèle bien que moins attrayant pour le lecteur à première vue est bien plus sain que l'actuel.

L'inconnue est l'impact du piratage. Aux acteurs en présence -- et à ceux qui vont émerger -- de trouver les bons prix et les idées de fidélisation.

Je note que j'ai du mal à choisir entre la conjugaison au futur de l'indicatif et le conditionnel mais ce mouvement est très probablement inévitable. Pour le pire et pour le meilleur.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sekonda 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines