Magazine Autres musiques

Pièces de JS Bach transposées au luth

Publié le 17 octobre 2007 par Philippe Delaide

Le luthiste américain Paul O'Dette initie, avec ce volume I édité par Harmonia Mundi, une intégrale de la musique pour luth de JS Bach. Comme le souligne l'interprète dans l'excellent livret qui accompagne le disque, la musique pour luth de JS Bach fascine les interprètes de cet instrument depuis plus d'un siècle. Or, personne ne peut apporter la preuve formelle que Bach jouait lui-même du luth et les pièces enregistrées dans ce volume I sont toutes des transcriptions d'une suite pour violoncelle, d'une partita et d'une sonate pour violon.

On sait seulement que le cantor jouait un instrument hybride, sorte de "clavi-luth" (lautenwerk) qui était en fait un clavecin cordé en boyau. Le son restitué était similaire au luth à s'y méprendre. En revanche, les accords étaient de facto plus faciles à réaliser que sur un luth.

Le pari de Paul O'Dette est particulièrement réussi sur les trois oeuvres réunies pour le volume I : Pièces pour la luth à Monsieur Schouster (transcription de la suite en la mineur pour violoncelle), la transcription de la fameuse 3ème partita en mi majeur pour violon (transposée en fa majeur pour le luth) et de la sonate pour violon en sol mineur.

Bach_luth_odette
Les phrasés sont d'un naturel étonnant, le son d'une belle plénitude et la rythmique propre à la musique de Bach parfaitement maîtrisée. Paul O'Dette restitue avec son luth une polyphonie assez colorée et riche et nous permet d'apprécier avec une exactitude impressionnante la richesse harmonique de ces oeuvres. Ne vous attendez pas à un luth méditatif et précieux mais au contraire à un jeu résolu, volontaire mais dont la précision technique nous permet de saisir toutes les subtilités des motifs déployés par la musique du maître de Leipzig.

C'est particulièrement marquant sur la Gavotte et la Gigue de la suite en la mineur et sur la Sicilienne de la sonate en sol mineur.

Sinon, re-découvrir la partita avec la détachement des notes qu'apporte le luth par rapport au violon est une expérience très intéressante et apporte un éclairage nouveau.

A noter également l'excellente qualité d'enregistrement qui permet d'écouter les moindres nuances de l'instrument.

Enregistrement très réussi qui constitue une intéressante découverte.

Lien vers le détail du disque tiré du site Harmonia Mundi.

Extrait tiré du site (prélude de la partita). Autre extrait (tiré de la suite en la mineur).

JS Bach - Pièces pour luth - Paul O'Dette - Label Harmonia Mundi.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Philippe Delaide 1912 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte