Magazine Bd

Edouard Levé est sorti du cadre

Par Christophe Greuet

Libération a annoncé ce matin la disparition brutale, à 42 ans, de l’écrivain et photographe Edouard Levé. Sa femme a découvert son corps lundi en fin de journée. Selon le quotidien, Levé aurait « laissé une série de lettres précises » et envoyé, trois jours plus tôt, un manuscrit titré Suicide à son éditeur, Paul Otchakovsky-Laurens.
Levé était un photographe reconnu et souvent exposé. Très récemment, la Galerie Loevenbruck accrochait à l’occasion de la Coupe une série de quinze photos sur le thème du rugby. Il avait également signé trois romans. Son dernier, publié en 2005, s’intitule Autoportrait. Nous le considérons comme l’un des meilleurs livres français parus ces dernières années. Afin de rendre hommage à son auteur, je republie ici ma critique de ce livre, qui était parue dans le Midi Libre du 15 avril 2005.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Christophe Greuet 373 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines