Magazine Beauté

Achetons de la cosmétique bio

Par Vanessa Jullien

41zhjju1isl_aa240_1 Le nouvel opus d'Eve Demange et Anne Ghesquière est sorti. "Achetons de la cosmétique bio" aborde tel un guide le monde de la cosmétique bio: pour cela les auteurs se sont entourées d'autorités en la matière, notamment Mr Le Faucheur, biologiste dont la société de façonnage cosmétique à La Fare les Oliviers (13) est reconnue pour son savoir-faire et la qualité de ses formules.

Après quelques rappels de base et notamment un tableau comparatif des ingrédients utilisés en cosmétique traditionnelle et bio (petite précision concernant les humectants: la glycérine est aujourd'hui très largement végétale même en cosmétique traditionnelle...!) le livre consacre un chapitre très intéressant sur les labels: Ecocert, Cosmébio...vous en saurez un petit peu plus...Pour info je prépare pour la gazette un article à ce sujet avec une employée d'Ecocert...mais chut chut c'est une surprise!

Après un tour d'horizon, par famille de produits, des problématiques rencontrées en bio et un détail des principaux ingrédients utilisés (petite précision concernant l'huile d'argan: la qualité alimentaire, obtenue de graines torréfiées a une odeur proche de la noisette, mais la qualité utilisée en cosmétique n'a pas d'odeur...) attardez-vous sur le chapitre consacré aux marques. Je compte sur les lecteurs de La gazette cosmétique pour en reconnaître plus d'une! Le plus de cette rubrique? Les zooms proposés sur les créateurs et acteurs du marché... comme Christine Guion, responsable R&D de chez Sanoflore, récemment racheté par L'Oréal, et interviewée sur la gazette en Février dernier.

Cette nouvelle édition répondra à n'en point douter aux attentes de nombreuses consommatrices un peu perdues dans la jungle des polémiques, des labels et des nouveaux acteurs du marché. Enfin vous me le direz mieux que personne alors n'hésitez pas à partager vos commentaires!

En observatrice de tendances je retiens particulièrement l'information de la page 43: "Certains analystes prévoient que, dans cinq ans , les cosmétiques bio pourraient représenter 30% du marché des cosmétiques."


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vanessa Jullien 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte