Magazine Conso

loveLux chez Delkographik

Publié le 18 octobre 2007 par Kanthos

Après avoir étudié le graphisme à Rennes, Stéphanie obtient son diplôme de stylisme modélisme à l’Atelier Chardon-Savard à Paris. Elle apprend ensuite les bases du métier au côtés de Claire Dupont (malheureusement décédée en pleine fashion week) avec qui elle prépare les défilés chez Dice Kayek, Gilles Rosier, Barbara Bui ou Kenzo. C’est dans cette maison qu'elle réalisera une série de dessins qu’elle va tatouer sur du cuir.
Chez Dice Kayek, où elle devient assistante styliste, ce sont ses impressions sur tissu et ses accessoires (serres tête, casquettes, broches…) qui seront remarqués. En même temps, et alors qu’elle étudie encore à l’atelier Chardon Savard, elle présente au salon du Who’s Next ses nounours porte-bonheur qui seront un succès.
Elle décide alors de créer sa propre marque en hommage à Lux Lisbon, héroïne de The Virgin Suicide : loveLux est née.
Elle produit des pièces en séries limitées pour femmes puis de la layette suite à la naissance de son fils.
À la fois influencée par le street art et la haute couture, la fondatrice et styliste de loveLux créer une mode à la fois ludique, éclectique, poétique et incroyablement dans l’air du temps. Sans doute pour cela que le duo Delkographik lui ouvre les portes de son shop. Oui, si t'es à Rennes, tu files direct au 28 place des Lices, merci.
www.loveluxleblog.com
www.myspace.com/loveluxlapage


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Kanthos 2865 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte