Magazine Culture

Poésie et poil de cul : hommage à Léo Malet

Par Paristoujoursparis

under.jpg

L'Underwood du cher vieux Léo…

La poésie… Qu'est-ce que c'est?

Et qui peut me répondre ? Moi, j'ai l'impression… qui peut répondre à cette question ? Des gens qui font le métier d'expliquer. Moi, je n'explique rien… A huit ans, j'ai commencé à écrire des livres et à écrire des poèmes, et… je ne sais pas, c'était purement instinctif… je suis un homme d'instinct. Mes romans, je les ai écrits instinctivement, les poèmes, je les ai écrits d'instinct… « L'amour sous peine de vie »… c'est peut-être une espèce de pirouette, c'est peut-être un calembour… un jeu de mots… Dans Hurle à la vie, il était question de cimétière… « Mes blocs d'almanach, mon beau calendrier de plomb de granit et de marbre »… Mes blocs d'almanach, pour moi, ça représentait un cimetière parce que les pierres tombales sont comme ça et les blocs d'almanach, vous savez, les éphémérides, ça représente une pierre tombale. Vous voyez l'image. C'est purement… ça vient comme ça…Qu'est-ce que la poésie ? Des académiciens vous diraient : « C'est ce qui aide à supporter la vie… C'est ce qui sublime »… C'est du poil de cul pour coupeur de poils en quatre, peut-être. Je ne sais pas. Je ne sais pas ce que c'est, la poésie.

Propos recueillis par Yves Martin, poèt.

Léo Malet aurait eu 100 ans cette année. Hommage d'un admirateur fervent…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Paristoujoursparis 1410 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines