Magazine Culture

Lenteur et sérénité de la justice suisse

Publié le 12 octobre 2009 par Jmichel
Pinochet était malade disait son avocat.
Prisonnier loin de chez lui, loin de sa famille et de ses amis, ce fut un traumatisme terrifiant pour un être humain de son âge que son passé le rattrape.
A son âge, il n’était plus dangereux pour grand monde. Il avait déjà payé en perdant le pouvoir.
Il lui était très difficile d’affronter les regards du monde, aussi ça ne servait à rien de le punir en le mettant en prison.
Il a donc été libéré après 503 jours de prison en Angleterre.
Alors, en comparaison, pourquoi ne pas libérer Roman Polanski ? La justice suisse sera-t-elle plus expéditive ou plus attentionnée que la justice anglaise ?
A lire dans le Monde.fr, le témoignage d’un auteur de faits semblables :
"Lettre ouverte à Monsieur Kouchner et Monsieur Mitterrand"

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jmichel 67 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte