Magazine Cinéma

Roland Emmerich parle de Shakespeare et d’Asimov

Par Ac2k8

Roland Emmerich parle de Shakespeare et d’AsimovLors d’une interview entrant dans le cadre de la sortie de son nouveau film « 2012 » pour ce mois de novembre, le cinéaste Roland Emmerich a fait le point sur deux des projets sur lesquels il travaille actuellement : un thriller ayant l’écrivain britannique William Shakespeare comme base d’encrage ainsi que l’adaptation du livre « Fondation » d’Isaac Asimov.

Pouvez-vous parler du film que vous projetez de faire au sujet de William Shakespeare ?
Roland Emmerich : Cela fait huit ans que j’essaye de monter ce projet. Ça devait toujours être mon prochain film, mais cette fois, je le ferai vraiment parce que je devrais d’ores et déjà commencer à tourner le 22 mars et je me trouve actuellement au stade du casting, qui est pour moi le plus angoissant parce que vous devez prendre des décisions, et je commence à filmer les premiers plans dans quatre ou cinq jours en Angleterre.

De quoi ça parle?
Roland Emmerich : Ça parle de ce qui a fait que William Shakespeare n’aurait pas été l’auteur de ses pièces. Ce n’est pas Marlowe, c’est De Vere, le comte d’Oxford au 17e. C’est une sorte de thriller politique. Ça parle de qui va succéder à (la reine) Elizabeth et l’origine de ce thriller, la révolte d’Essex, nous embarquons dedans et apprenons comment les pièces ont été écrites par quelqu’un d’autre.

Dans quel contexte l’action se situe-t-elle?
Roland Emmerich : C’est très bien documenté. Le scénariste est John Orloff, il a travaillé sur le scénario depuis deux ans avant que je ne m’implique et il a fait un boulot vraiment excellent. Je viens juste d’en discuter avec plusieurs comédiens qui sont très connaisseurs de cette époque et je suis vraiment content de voir à quel point c’est précis. Naturellement, pour des raisons dramatiques, vous altérez les faits quelquefois, mais c’est tout de même très bien recherché.

Avec la saga « Fondation » d’Isaac Asimov, comment comptez-vous vous y prendre avec une mythologie aussi épaisse ? Est-ce que ça sera une adaptation originale ou littérale ?
Roland Emmerich : Je suis intéressé par Asimov depuis longtemps et je pense qu’avec « I, Robot », ils ont tout changé, les fans ont en quelque sorte détesté le film, et je ne veux pas faire cela. D’un autre côté, la « Fondation » est un problème similaire dans la mesure où vous avez toutes ces histoires courtes, qui sont combinées dans un livre et donc, d’une certaine manière, il n’y a pas qu’un personnage. J’en ai parlé avec Rob et il a dit que nous devions consolider les personnages, c’est ce que nous avons fait et ça a très très bien marché dans ce contexte et je pense que si Asimov avait conçu ceci en tant que trilogie ou séries de science-fiction depuis le début, il aurait agi pareil, mais il ne l’a pas fait. Donc, je pense que dans l’esprit, c’est totalement « Fondation », mais avec des personnages consolidés qui évolueront au travers les trois films.

Avez-vous d’ores et déjà lu le scénario ?
Roland Emmerich : Non, mais il m’appelle fréquemment pour me dire ‘C’est fantastique, Roland ! Je n’ai jamais lu un scénario aussi bon !’ et je lui réponds ‘Bien, peut-être que tu devrais me l’envoyer ?’ Je l’adore. C’est un gars vraiment fantastique et je pense que je l’aurai bientôt. Il a promis qu’il me l’enverrait avant que « 2012 » ne sorte.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (2)

Par Fondation au cinéma
posté le 21 décembre à 10:38
Signaler un abus

Coucou @ tous, Cette interview est fondatrice de tous les espoirs que l'on peut fonder dans la qualité de l'adaptation qui se prépare. Emmerich a bien compris que l'adaptation basique de Fondation ne donnera rien de bon. Si un vrai travail est fait sur le fond, (développement des personnages, formatage des la trame de l'histoire en 16/9, etc...) ce chef d'œuvre de la littérature SF pourrait bien se transformer en chef d'œuvre du divertissement cinématographique. Dans ces conditions, Emmerich sur Asimov, je dis YES!

Par Fondation au cinéma
posté le 21 décembre à 10:37
Signaler un abus

Coucou @ tous, Cette interview est fondatrice de tous les espoirs que l'on peut fonder dans la qualité de l'adaptation qui se prépare. Emmerich a bien compris que l'adaptation basique de Fondation ne donnera rien de bon. Si un vrai travail est fait sur le fond, (développement des personnages, formatage des la trame de l'histoire en 16/9, etc...) ce chef d'œuvre de la littérature SF pourrait bien se transformer en chef d'œuvre du divertissement cinématographique. Dans ces conditions, Emmerich sur Asimov, je dis YES!

A propos de l’auteur


Ac2k8 2847 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines