Magazine Culture

NASA : quand LCROSS cite le guide du routard galactique

Par Actualitté
Au-delà du nom barbare LCROSS, pour Lunar Crater Observation and Sensing Satellite, est avant tout une sonde destinée à observer le crash survenu sur la Lune de Centaur, le module envoyé, actuellement situé non loin du cratère Cabeus (pôle Sud de la Lune). Or, un Twitter a été mis en place pour que tout un chacun puisse suivre les pérégrinations de LCROSS. Et ce n'est pas sans humour, remarque le Guardian, que l'alunissement s'est réalisé.
NASA : quand LCROSS cite le guide du routard galactiqueUne fameuse allusion au Guide du Routard Galactique a pu être découverte, qui montre toute l'ampleur du livre et son influence jusque sur les ingénieurs de la NASA. En effet, dans le premier volume, Arthur Accroc va voyager, après la destruction de la Terre, dans un vaisseau spatial équipé d'un générateur d'improbabilité infinie, un moyen de propulsion et de voyage dans l'espace... pas forcément fiable.
Nommé Coeur en Or, le vaisseau va, avec un facteur d'invraisemblance de 83767.128 contraire, transformer, dans une grosse période de stress, deux missiles thermonucléaires (envoyés par les forces vogonnes très vexées) en une baleine et un pot de pétunias. Or, alors que les deux nouvelles improbables créations entre dans la stratosphère, la baleine, qui prend conscience d'elle-même a juste le temps de se poser quelques questions existentielles avant de s'écraser.
« Ahhh ! Woooh ! Que se passe-t-il ? Qui suis-je ? Pourquoi suis-je ici ? Quel est mon but dans la vie ? Qu'est-ce que je veux dire par qui je suis ? » Et puis elle pousuit sa chute vers la planète Magrathéa.
Et superbe coïncidence (mon oeil, tiens...), juste avant elle se demande : « Et qu'est-ce que c'est que cette chose qui se précipite vers moi très vite ? Si grand et si plat et si rond. » Et de tenter de lui donner un nom, avant d'aboutir à Terre. « C'est ça ! Terre ! Ah, je me demande si nous serons amis. »
Or, sur le Twitter de LCROSS, on retrouve l'exacte transcription, en version anglaise : « And what's this thing coming toward me very fast? So big and flat and round, it needs a big wide sounding name like 'Ow', 'Ownge', 'Round', 'Ground'!That's it! Ground! Ha! I wonder if it'll be friends with me? »
Amusant non ? LCROSS a voyagé à la vitesse de 9000 km/h vers la Lune et par Twitter a tenu informés de son périple le monde entier. Cela dit, aucune mention sur le Twitter d'un pot de pétunias lorsque LCROSS s'est écrasé sans panache au milieu de la poussière. Pour mémoire, on célèbre le 30e anniversaire de la parution du premier tome, mais également la sortie de la suite, écrite par Eoin Colfer, en Angleterre.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Actualitté 3262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines