Magazine Culture

Rétrospective de la décennie : l’année 2006

Publié le 13 octobre 2009 par Mathieugandin

En 2006, c’était la grosse fatigue. Je dormais peu, étant réveillé toutes les trois heures par ma fille qui réclamait un biberon à sa maman. Je travaillais aussi en lointaine banlieue, dans un environnement vraiment pas encourageant, avec des gens qui me criaient dessus régulièrement. Non ce n’était pas France Télécom … C’était aussi l’année où j’ai arrêté d’écrire sur mon blog et pour des webzines de BD afin de rejoindre le staff d’Indiepoprock.net.
Rétrospective de la décennie : l’année 2006
Pourtant cette année-là, je garde finalement assez peu de disques. Il y a tout d’abord l’album “Tiny Cities” de Sun Kil Moon, où Mark Kozelek reprend des morceaux de Modest Mouse. Même si le résultat ne retrouve pas la force mélancolique des premiers Red House Painters où celle de son dernier album “April”, je garde une tendresse particulière pour “Tiny Cities” qui a été plusieurs fois le compagnon de certains soirs, où je me suis senti si fatigué que je n’avais trouvé rien trouver de mieux à faire que de rester avachi sur mon canapé à écouter ce disque.

Mark Linkous, de retour avec Sparklehorse pour l’album “Dreamt For Light Years In The Belly Of A Mountain” me procurait grosso modo la même sensation. Ces deux groupes partagent d’ailleurs beaucoup de points communs : deux leaders légèrement dépressifs qui réalisent un mélange entre folk et rock, dont le mode mineur s’inscrit parfaitement dans la prolongation de cette vieille carne de Neil Young.

Rétrospective de la décennie : l’année 2006

Heureusement pour reprendre du poil de la bête, je me passais en boucle la triplette “At War With The Mystics” des Flaming Lips, le dernier album de Broken Social Scene, et “Return to Cookie Mountain” de TV On The Radio.

Pour le Flaming Lips, le disque en entier est fabuleux, j’adore la construction de The Sound Of Failure, ou encore le groove de Mr Ambulance Driver, et j’aime particulièrement Yeah Yeah Yeah Song, superbe ouverture d’album dont voici un live potable :

Rétrospective de la décennie : l’année 2006

Pour Broken Social Scene, cet album choral est superbe, et je garde une affection pour le groove de 7/4 Shoreline.

Enfin, le deuxième album de TV On The Radio, bien qu’un peu plus ardu que les autres, contient quelques morceaux plutôt efficaces comme Wolf Like Me qui est assurément le plus rock de tous. Un titre qui arrivait bien à me réveiller tôt le matin …

Rétrospective de la décennie : l’année 2006

Voilà c’est tout pour aujourd’hui, en route maintenant pour 2007 …

Par Mathieu


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mathieugandin 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte