Magazine Cuisine

Confiture de coings

Par Cookies

Confiture de coings  

Tradition oblige, en cette saison il me faut de la confiture de coings !!!!! Que voulez-vous c’est un goût d’enfance que j’ai absolument besoin de retrouver à cette période.

Et donc me voilà partie, bille en tête pour ma confiture, prête à chercher mes « précieux » fruits aux 4 coins du marché où je n’avais aucune envie de tourner en rond.

Mine de rien (allez savoir pourquoi) j’ai eu du mal à les trouver cette année, et quand je me suis trouvée face à « eux », la folie m’a pris d’en acheter une petite….douzaine soit 2.5 Kg de coings !!!!!!

Toute contente de mes emplettes je me précipite à la maison pleine d’enthousiasme et repensant avec nostalgie à cette confiture que j’aime tant…C’était sans savoir qu’à ne pas vouloir laisser traîner ces fruits dans un coin , j’ai bien failli leur faire une tête au carrée.

Mais refusant de tourner en rond, j’ai vaincu par K.O !

Résultat : 3 bocaux d’une confiture super réussie qui fait le bonheur des grands et des petits …. 

Confiture de coings


Ingrédients :
1 Kg de coings (environ 4 coings)

750 g de sucre

Le jus d'un citron
et je rajouterai…de l’huile de coude !!!!!!!


Certains rajoutent des bâtons de cannelle ou du girofle, moi je trouve que ça modifie trop le goût de la confiture , je la préfère "nature" mais c'est à vous de voir...
 

Préparation :

1ére étape : Eplucher les coings à l’aide d’un économe.

Les couper en quartiers épais à l’aide d’un couteau solide et retirer la partie dure de chaque tranche.

En ce qui me concerne j’essaye de couper les tranches à partir du coing entier et de les désolidariser du « cœur » très dur à couper, ça marche plutôt bien et c’est plus rapide.

Attention, n’oubliez pas de réserver les  pépins. Utilisés lors de la cuisson,  ils donneront à la confiture sa belle texture légèrement gélifiée.

Rincer les coings el les égoutter

2éme étape : Mettre les fruits dans une cocotte à fond épais et les couvrir de sucre ainsi que le jus de citron.

Dans une petite compresse , placer les pépins des coings et faire un nœud solide. Placer cette petite « bourse » avec les fruits et le sucre.

Démarrer la cuisson à couvert et à feu doux pour que les fruits lâchent du jus, lorsqu’ils baignent dans le « sirop », augmenter le feu et découvrir puis laisser cuire en surveillant régulièrementt.

Les coings doivent  avoir une  texture tendre et prendre une belle couleur rosé plutôt soutenue.

Pour ma part, j’aime quand les tranches sont tendre mais fermes et bien confites donc je prolonge la cuisson pour que les fruits soient cuits à souhait.

Attention, les tranches vont se raffermir en refroidissant et le « jus » va s’épaissir et se gélifier grâce à la pectine relâchée par les pépins donc ne faites pas TROP CUIRE votre confiture.

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cookies 98 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte