Magazine Culture

Des jours et des vies

Publié le 13 octobre 2009 par Sukie

Je cale en ce moment. Je ne saurais vous dire pourquoi. Mais la vérité c’est que je suis à sec. Sèche de conversations ou de trucs à vous livrer. J’ai davantage envie de prendre mon moleskine et de griffonner des choses au lieu de tapoter sur mon clavier comme je le fais à longueur de journée. Dans le métro je m’aigris. J’ai envie de hurler sur les gens qui me bousculent, mais au fond, j’aimerais bien que l’on vienne bousculer mon quotidien. Je suis à l’affut de la moindre excitation. J’attends que la fatalité me donne un coup de pouce. Pendant ce temps là, mon pouce se balade sur mon clavier à la conquête de futurs projets.

yeuxjaunesdescrocodiles
Dans le métro je lis : Les yeux jaunes des crocodiles – de Katherine Pancol
Ca fait des lustres que ce bouquin traine sur ma bibliothèque. Je l’avais commencé une fois, puis abandonné, comme beaucoup de bouquins qui se meurent d’ennui sur mes étagères. Finalement, ça se lit bien, et je comprends mieux pourquoi les gens se pâment devant ce roman. Ca ferait un joli film choral français. Y ont-ils déjà pensé? Sans doute. Le genre d’adaptation que tu verrais bien un Klapisch réaliser. J’aime bien ce style de livre qui fait se croiser des vies et  met avant des personnages auxquels on s’identifie, malgré nos différences d’âge. Ce sont des chemins de haine ou d’amour que l’on emprunte au fil de ces 661 pages. Ceux qui faisaient pitié, deviennent touchant, ceux que l’on admirait finissent par faire pitié. Au final, tout le monde se vaut. Comme dans la vrai vie.

Mes vagabondages télévisuels. Rentrée oblige, j’ai testé pas mal de nouveaux pilotes et il faut avouer que j’ai rarement si peu accroché à tout ce que j’ai vu. Commençons ceux que j’ai zappé sans finir le premier épisode : Bored to death,Glee, Melrose Place (sans surprise). Ceux avec lesquels j’ai failli accrocher, mais qui s’avèrent tout de même décevants :MercyEastwickCougar Town. Ceux que je continuerais de suivre en attendant d’être convaincue :FlashForward. Les classiques : Grey’s AnatomyGossip GirlHow I met your motherCalifornication (bien moins fun que les deux premières à mon humble avis) .

new90210
Ma lubie du moment, le come-back de Beverly Hills depuis une saison et des broutilles : 90210. Bien qu’ado je suivais sporadiquement la série, j’ai davantage accroché sur cette nouvelle version. C’est totalement girly chicky assumé. Rien à ajouter.

La bonne affaire du moment.  Avec la sortie de la nouvelles PS3 slim, les prix des autres consoles ont considérablement chuté. J’ai vu le pack Wii (avec pleins de trucs dedans) à 249 euros et la Xbox 360 à moins de 300 euros. On est parti ce week-end à la Fnac avec l’idée de s’offrir la Xbox 360. Coup de bol, vu qu’on voulait de changer de télé (la notre faisait grise mine au milieu de notre nouveau salon qui fait deux fois notre ancien studio), on a sauté sur une offre Fnac pas si mal, qui court jusqu’au 18 octobre. Si vous achetez une Full HD de plus de 81 cm, ils vous offrent pour 1 euro plus la console (xbox 360 arcade, c’est à dire sans disque dur). Du coup on a craqué sur la Samsung 94cm et on est reparti avec sous le bras la grosse téloche, la console et Halo 3 ODST dont on est complément fous. Marketing et esprit de conso quand tu nous tiens. Tout cela est bien bourgeois.

mi plan
Le son du moment. Le dernier album de Nelly FurtadoMi Plan, une petite perle torride au milieu d’un automne assez déprimant je dois l’avouer. Ca met la pêche dès le matin, jusqu’à la tombée du soir. La voix de la jolie canadienne vous emporte vers cet été indien qu’on n’aura probablement pas sur la capitale. De jolies mélodies, emportés par des duos qui fleurent bon les vacances.

thirst
Le dernier coup de coeur cinéThirst de Park Chan-wook. Un film de vampire réaliste, érotique, gore, humain. Notre réalisateur coréen chouchou s’est une fois de plus surpassé. Bien que l’on aurait pu craindre un film tombant dans la surenchère d’hémoglobine, tout cela est justifié tout le long par une mise en scène incroyable et des personnages tous plus hallucinants et hallucinés les uns que les autres. La photo est magnifique, tirant vers la poésie de Lady Vengeance. Pour ceux qui auraient été déçus par son avant dernier opus, à savoir I‘m a cyborg, qu’ils se rassurent, Thirst ne les épargnera pas de cette violence poétique et jouissive dont peuvent se vanter les films torturés de Park.

Changer-de-sexe
Le docu qu’il faut voir. En zappant ce week-end, je suis tombée sur un excellent documentaire de Olivier Delacroix intitulé “Changer de sexe pour un instant ou pour la vie“. J’ai tout de suite accroché sur son écriture, sa manière de voir les choses, son implication avec ses intervenants, le fait qu’il soit présent tout le long du film.  J’ai aimé le ton juste, l’écueil évité de tomber dans la caricature, la pudeur préservée des témoins contrairement aux émissions de télé poubelle de type TF1. Olivier n’en est pas à son premier essai puisqu’il a déjà plusieurs docu à son actif, dont un que j’aimerais plus particulièrement voir Tatoué, Percé, ceci est mon corps…Pour ceux qui seraient intéressés de voir le docu que j’ai vu ce week-end, sachez qu’il est rediffusé ce soir sur France 4 à 00h25. Voir la bande annonce ici.

Slumdog Milliardaire. Je me suis toujours demandée à quoi pouvaient ressembler les clubs privés chics de la capitale. Ceux dans lesquels tu ne rentrent pas sans relation ou ta black card. Grâce à mon ami M. et ses quarante ans (il ne les fait vraiment pas ce petit jeunot – M. si tu me lis….), j’ai testé ce week-end le Milliardaire, endroit huppé où tu danses autour de ta table à grosses gorgées de vodka/wisky au choix pendant que de grandes blondes plantureuses font de l’oeil à des Russes blafards à la table d’à côté. La file d’attente des toilettes ressemblent à une entrée de podium pour fashionistas ou pire un casting pour 90210. Mais on s’amuse bien . Le son est bon, tu finis à oublier tes voisins et tes voisines grâce à l’alcool et tu danses, danses, danses jusqu’à n’en plus pouvoir avant de t’engouffrer au petit matin dans un taxi qui te ramènera à ta triste vie de non milliardaire (hey dude, elle est où ma Porsche ?)

Mass-hysteria
Mon coup de bol de la semaine. Il était accoudé au bar. Je le regarde un long moment avant de demander à ma voisine si sa tête ne lui dit rien. Je le prends tout d’abord pour le mec de la pub H&M qui ressemble à Chabal (la barbe bien sûr fait tout), puis je bloque ma respiration et me rends compte qu’un an plus tôt, je l’avais vu sur la scène de l’Elysée Montmartre. Le chanteur de Mass Hystéria bien sûr. Je joue ma groupie, lui demande un autographe, à son bassiste aussi. Après quelques verres, je leur demande une interview. A suivre…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sukie 1316 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine