Magazine Culture

A lire : Gamorra de Robierto Saviano

Par Fanette

Enfin un grand livre ! Le sujet est terrible : une enquête romanesque au coeur de la Camorra, la mafia napolitaine, et l'empreinte qu'elle laisse dans la vie d'une région (la Campanie). Mais ce qui fait la grande qualité de ce livre, c'est son traitement littéraire, sobre, d'une grande justesse, qui permet au lecteur de pénétrer au plus intime d'un monde violent, ignoré ou caricaturé... Son livre oscille entre le roman et l'enquête. Mais rien à voir avec ces «rom-enquêtes» paresseux. Le style est si maîtrisé par le jeune écrivain qu'il accède au grand art. Saviano a épluché des milliers de pages d'enquêtes policières pour pouvoir rendre au plus juste cet univers mafieux... Impossible de rendre compte de toute la richesse de Gomorra, ses portraits édifiants de boss cruels et milliardaires, dont certains sont étrangement adeptes de Lacan ou de Stendhal, pervers et poètes à la fois, amis de la jet-set internationale, très loin de l'idée traditionnelle du camorriste inculte et folklorique. Dans les rues de Naples et sa campagne, ils font régner la terreur sur leurs terres, comme des barons en leurs baronnies. Il faut lire Gomorra pour saisir la guerre invisible qui s'y livre tous les jours, une Colombie en plein coeur de l'Europe, avec des centaines de morts par an.

Jacques de Saint Victor - Le Figaro du 18 octobre 2007

Un blog sur la Camorra

Quand Robierto Saviano dit dans une interview en direct sur LCI que la Camorra se trouve dans les boutiques de luxe à Paris jusqu'à Bordeaux, ça donne froid dans le dos...

L'article du Monde sur ce pourfendeur de la mafia italienne

"Il a quitté sa ville natale, vit caché et se déplace en voiture blindée, escorté en permanence par deux policiers chargés de sa protection. C'est la vie de Roberto Saviano, le jeune auteur de Gomorra - cette époustouflante enquête sur la criminalité napolitaine liée à la Camorra - qui, en Italie, avec presque 900 000 exemplaires vendus, occupe depuis un an les hit-parades de ventes.(...)" Fabio Gambaro

suite de l'article:

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3260,36-968220,0.html 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fanette 58 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines