Magazine Côté Femmes

La mère de Valognes avoue avoir tué six bébés

Publié le 20 octobre 2007 par Willy
(lefigaro.fr) avec AFP.http://www.lefigaro.fr/  Publié le 19 octobre 2007

Les premières fouilles menées dans l'immeuble à l'aide des chiens renifleurs de sang de la gendarmerie ont débouché sur la découverte de « cinq ou six cadavres de bébés » dans un état de putréfaction avancée. M. Daniau/AFP

La femme de 34 ans a été mise en examen et écrouée. Le père des cinq premiers enfants "avait parfaitement connaissance de la situation".

  Cette affaire est la plus grave en France depuis un septuple infanticide découvert en 1983 en Corrèze. Une femme de 34 ans a été mise en examen et écrouée vendredi soir pour "avoir volontairement donné la mort" en étouffant ou étranglant six bébés dont elle avait accouché seule à son domicile de Valognes, une petite ville tranquille de 8.500 habitants à une vingtaine de kilomètres au sud de Cherbourg.
  La jeune femme prénommée Céline, par ailleurs mère d'un garçon de onze ans, n'a apporté "aucune explication cohérente à ses actes", a déclaré le procureur de la République de Cherbourg, Michel Garrandaux. Céline, qui a été mise en examen pour "avoir volontairement donné la mort à six personnes avec cette circonstance aggravante que les faits ont été commis sur des mineurs de moins de 15 ans" risque pour ces crimes la réclusion à perpétuité.
  Le père des cinq premiers enfants était au courant
  Les examens menés vendredi par les médecins légistes ont permis de déterminer que six corps de bébés, nés entre 2000 et 2007, avaient été placés dans les sacs plastique découverts par hasard mercredi soir par l'actuel compagnon de Céline dans la cave de leur immeuble. Céline a expliqué aux enquêteurs avoir à chaque fois accouché seule, puis avoir étouffé les nouveau-nés en "plaquant sa main sur le visage de l'enfant afin de l'empêcher de respirer", selon le procureur. Deux d'entre eux ont également été "étranglés avec une cordelette".
  Selon ses déclarations, cinq des nouveau-nés seraient les enfants de son précédent concubin, avec lequel elle a vécu une quinzaine d'année avant de s'en séparer au printemps 2006. Cet homme, avec lequel elle a eu son fils de 11 ans, "avait parfaitement connaissance" de la situation et devrait être mis en examen pour "non dénonciation de crime et recel de cadavre", a indiqué Michel Garrandaux. Le sixième bébé, né en septembre, serait l'enfant du nouveau concubin avec lequel Céline s'était installée fin 2006. "Aucune charge n'a été retenue" à l'encontre de cet homme, remis en liberté vendredi après une vingtaine d'heures de garde à vue.



Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (1)

Par furgole
posté le 21 octobre à 20:14
Signaler un abus

N'est-ce pas bien normal ? La loi dit aux femmes qu'elles peuvent tuer les enfants dans leur ventre. Certaines d'entre elles extrapolent.

A propos de l’auteur


Willy 401 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte