Magazine Cuisine

Soixante-quatorzième participation aux TWD - Biscuits "américains" à la patate douce

Par Vibi


Recette suggérée par Erin de Prudence Pennywise
dans le cadre de ma soixante-quatorzième participation aux TWD

Ce que les Américains nomment «biscuits» prononcé «biskitz», est un type de petits pains à levée rapide, différemment apprêtés d’est en ouest des États-Unis. Composés d’un ou plusieurs types de farines, de gras, de levure et de lait, leur préparation est d’ordinaire très simple, facilement roulée, coupée en petits disques, cuite au four et servie bien chaude. Les ingrédients des biscuits varient de région en région à travers le pays, déterminant ainsi le type de biscuits favori des locaux. Les habitants du nord préfèrent les biscuits très hauts, tendres et feuilletés, alors que ceux du sud les aiment moelleux et fondants. Ces biscuits étaient à l’origine des gâteaux plats que l’on recuisait au four après les avoir démoulés par conséquent, les Américains leurs donnèrent le nom français de «bis» (deux) et «cuit». Le résultat, très dur et sec, figura parmi les aliments de base des marins et des soldats durant des siècles; au 17e siècle les soldats les avaient surnommés «stone bread» ou «pain dur» en français. Un peu plus tard, on les raffina en leur donnant des formes animalières; on croyaient alors les rendre plus nutritifs en substituant les liquides de la recette pour le jus récupéré de viandes cuites. Au 19e siècle, ils furent renommés «biscuits de voyage», vue leur facilité à être conservés dans un emballage d’aluminium. Mais c’est finalement dans les plantations du sud que les biscuits devinrent légers et aériens, certaines recettes demandaient même que cent coups de fourchettes fussent donnés à la pâte pour l’aérer. Aujourd’hui, les biscuits américains accompagnent de nombreux repas, du ragoût à la soupe en passant par le brunch et le lunch.
  • 2 t. farine
  • 1 c. à table poudre à pâte
  • Pincée de sel
  • Muscade au goût
  • Cannelle au goût
  • 2 c. à table cassonade
  • 6 c. à table beurre froid coupé en cubes
  • 1¾ t. purée de patates douces (contenant le moins possible d’eau)
Dans un grande jatte, bien mélanger la farine, la poudre à pâte, le sel, les épices et la cassonade.
À l’aide d’un coupe-pâte, incorporer le beurre dans cet appareil, jusqu’à grumeleux.
Ajouter la purée de patates douces et bien mélanger à la fourchette en prenant soin d’utiliser un mouvement du dessous vers le dessus, en faisant pénétrer le plus d’air possible dans la pâte.
Finir d’amalgamer la pâte avec les mains, de façon à obtenir une pâte lisse et homogène.
Sur un plan de travail propre et enfariné, déposer la pâte et la rouler jusqu’à ½‘’ d’épaisseur.
Découper des cercles d’environ 2’’ à l’emporte-pièce et déposer ceux-ci sur une plaque de cuisson préalablement tapissée de papier parchemin ou d’un Silpat.
Faire cuire au four sur la grille du centre, à 425° pendant 14 à 18 minutes ou jusqu’à légèrement gonflés et dorés.
Servir en accompagnement aux soupes ou au ragoût, ou encore avec des confiture, du jambon sec, du fromage ou simplement du beurre.
Source: Baking, From My Home to Yours - Dorie Greenspan - déclinaison
IMPRIMER CETTE RECETTE (sans photo)

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vibi 521 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines