Magazine Côté Femmes

La Star Academy, ce n'est jamais la même histoire

Publié le 21 octobre 2007 par Willy

Nikos : "La Star Ac', ce n'est jamais la même histoire"




Stéphanie Raïo - http://www.tvmag.com/   Star Ac', ce n'est jamais la même histoire"" name="diaporama" title="Nikos : "La Star Ac', ce n'est jamais la même histoire"" />

Voir d'autres photos

Après la sortie d'un premier album de duos en Grèce, Rendez-vous, et une tournée, Tout le monde chante contre le cancer, Nikos retrouve les prime times de TF1. L'occasion pour l'animateur de nous livrer ses bonnes résolutions de rentrée.

Star Ac' commence plus tard cette année pour cause de Coupe du monde de rugby. Comment avez-vous tiré profit de ce bonus de vacances ?

Je n'ai pas l'impression d'avoir eu beaucoup plus de temps que les années précédentes. Il y a eu les incendies en Grèce, la rentrée de 50 mn inside, la préparation de Star Ac'. C'est déjà la course tous les jours.

Vous avez tout de même pris le temps de faire votre rituelle retraite de trois jours dans un monastère ?

Oui, fin août. Sans ça, je ne tiens pas l'année. J'en profite pour faire le point. Où j'en suis ? Qu'est-ce que je veux ?

Alors, que voulez-vous ?

Eh bien, je sais en tout cas ce que je ne veux pas. Comme faire des choses qui ne me ressemblent plus. Ou me lancer dans une course effrénée qui ne sert à rien. Je ne veux faire que des choses par passion. C'est le cas quand je fais Star Ac'. Ce n'est jamais la même histoire. Chaque année, je remets mon titre en jeu. C'est grisant.

Quel est le mot d'ordre pour cette septième édition ?

L'émancipation. Avant, c'était très scolaire, avec quelques enfantillages. Cette année, on va tirer profit de l'esprit artistique de chacun. L'émission a grandi. On a tous grandi.

L'an dernier, vous vous nourrissiez des shows de Sinatra ou de Dean Martin pour progresser...

Cette année, c'est plutôt la somme de l'expérience. Ce sera toujours le spectacle et le show, mais sans que cela soit surfait. Je ne vais pas prouver une année de plus que je sais cavaler dans tous les sens sur un plateau de télé. C'est une course de fond. Il faut être dans l'humeur. C'est comme pour un chanteur. Celui qui fait trop d'effets de voix ne fait plus d'effet.

Quelle est la tendance pour cette septième promo ?

Encore plus d'auteurs-compositeurs. À peu près 80 %. Ils sont initiés. Ils avaient 10 ans lorsque Jenifer a gagné. Ils savent comment tout ça fonctionne. Ils se font moins d'illusions, mais ils rêvent encore.

Est-ce qu'ils ne se font pas moins d'illusions sur Star Ac' également ? On ne peut pas dire que les deux derniers gagnants ont marqué les esprits...

C'est un peu facile. Il y a plein de vitesses pour une carrière. C'est vrai que Magali Vaé n'a pas trop vendu pour le moment. J'en suis triste pour elle. Cyril n'a même pas sorti son album, donc il faut attendre. Regardez Olivia Ruiz. Elle a pris son temps. Qui vous dit qu'il n'y en a pas d'autres comme elle en chemin ? Pas de discours castrateur. Ceux qui se présentent à Star Ac' savent que c'est un tremplin. Qui peut garantir le succès ? Personne. On ne sait pas combien Julien Doré va vendre d'albums.

Mais il est plus populaire que Cyril Cinelu...

L'image, la branchitude, c'est autre chose. Vous savez, tous les jeunes passent par les mêmes castings. Il y a de la place pour tous. Puis, Star Ac' est avant tout une bonne émission de télé. Nous sommes là depuis sept ans.

Finalement, Alexia Laroche-Joubert rempile en tant que directrice...

Il y a une logique à ce qu'elle occupe à nouveau ce poste. Bon, c'est vrai, elle est enceinte. J'attends de voir si elle va continuer à danser les soirs de prime. Puis on pourra faire : si vous pensez que c'est une fille tapez 1. (Rires.)

Elle vous appelle toujours Mon Petit Chou ?

Oui, c'est : « Mon P'tit Chou, Mon Loulou, quand est-ce que tu vas te marier ? », « Qu'est-ce qu'on va faire de toi ? ». Je connais Alexia depuis 1993. À l'époque, je présentais le journal pour TMC à Lyon, et elle me parlait dans l'oreillette depuis Paris pour me donner le décrochage. Elle était déjà talentueuse et ambitieuse.

Cette Star Ac' sera également l'occasion d'un hommage à Grégory Lemarchal.

Ce ne sera pas un hommage, mais un prime pour lutter contre la mucoviscidose. Il n'y aura pas de promotion autour de l'artiste. Grégory, il est dans notre cœur.

Au moment de sa disparition, vous disiez qu'il n'y avait que sur scène qu'il oubliait sa maladie. Vous en aviez parlé avec lui ?

Bien sûr, je partageais sa douleur. Grégory mettait de côté sa maladie pour aller chercher dans les aigus. C'est pour ça que, lorsqu'il interprète Et maintenant, il nous fait monter les larmes aux yeux. Merci, Greg.

Un mot sur la polémique de la biographie non autorisée contre laquelle M. et Mme Lemarchal se sont élevés.

Les parents de Greg sont exemplaires et courageux. Ils vivent quelque chose de terrible. Il n'y a rien de pire que de perdre un enfant. Alors maintenant, que les corbeaux laissent Greg tranquille et qu'on arrête d'utiliser son nom à des fins commerciales.

A Lire  également :

la Star Academy 7 sera sur Planète - Eléa

TF1 dévoile 3 candidates de la Star Academy 2007

Les coulisses de la Star Academy 7 en vidéo

Préselection des Candidats de la Star Academy 7 - Vidéo -

Préselection des Filles de la Star Academy 7 - Vidéo 2 -

 

EXCLUSIF : Découvrez tous les candidats de Star Academy 7

 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Willy 401 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte