Magazine Musique

Joan Baez - Day after tomorrow : talent, classe et simplicité

Publié le 21 octobre 2009 par Sof76


Joan Baez - Day after tomorrow : talent, classe et simplicité
Joan Baez - Day after tomorrow : talent, classe et simplicité Joan Baez entre dans une catégorie très restreinte d'artistes. Ceux dont on peut acheter les nouveaux albums les yeux fermés, sans écoute préalable : ce sera forcément bon.
L'album Day after tomorrow est, comme attendu, une petite merveille. Toujours le même registre un peu folk, avec des textes qui ont du sens et des guitares toujours aussi maîtrisées.
En ouverture, God is God plante le décor avec un texte universel. Une foi que l'on retrouve dans Rose of Sharon. Comme Joan Baez l'explique sur scène, avec les années, sa voix est devenu plus grave. Ce n'est que pour mieux interpréter des textes que l'on ressent comme très personnels.
Scarlet Tide (non rien à voir avec Autant en emporte le vent) aborde un sujet grave, la guerre. On peut ne pas adhérer, mais la simplicité des mots et de l'interprétation font éclater tous les préjugés. L'émotion de Henry Russell's Last Words ne peut laisser indifférent, pas plus que la douceur de Mary. Pas besoin de partager cette foi religieuse pour que les frissons vous envahissent.
Que dire sur cet album qui se referme sur Jericho Road, un peu plus rythmé que l'ensemble tout en étant très dépouillé, quasiment a capella ? Simplement qu'il est indispensable à tous ceux qui n'ont pas encore la chance de connaître Joan Baez. Incontournable. Même s'il ne dispense pas de s'intéresser également à l'intégralité de sa carrière.
PS : Joan Baez fait étape en ce moment en France. Si vous êtes près d'Amiens (ce soir), Rodez, Montpellier, Nantes ou Tours, ne la ratez pas !

Track list
God is God / Rose of Sharon / Scarlet Tide / Day after tomorrow / Henry Russell's last words / I am a wanderer / Mary / Requiem / The lower Road / Jericho Road.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sof76 30 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine