Magazine Bébé

Le petit pot de Haricot

Publié le 22 octobre 2007 par Syven
Enfin, oui enfin, Haricot a fait sa visite du 6eme mois. Il n'a pas du tout aimé ou souhaité qu'on le déshabille, il a geint puis crié de tous ses poumons, d'où une pesée approximative, 7kg950 pour 68 cm (un seul cm de pris ce mois-ci, je suis dubitative - ou déçue -, vu que le 9mois et le 1an, il ne flotte pas dedans).

Oui, ses problèmes de caca. Non, ils ne sont pas résolus, mais on progresse. Encore du duphalac, et merci seigneur Vador ! Le feu vert pour la diversification en privilégiant les légumes verts. Vous le devinez, son premier vrai petit pot de légumes a été au haricot.

Normalement, il aurait dû avoir de la courgette en premier lieu, mais je n'en avais pas, il fallait se déplacer de 20 km pour en trouver*, ce qui n'était pas compatible avec les menaces que ce petit ogre proférait, son timing n'autorisant aucune digression temporelle de la sorte. Heureusement, en bonne mère prévoyante, j'avais déjà des petits pots (vu que j'avais commencé à lui filer un peu de fruit avec la nourrice, puisque que le Haricot rejetait fermement tout biberon non amélioré).

Revenons au haricot donc. Le mien de Haricot criait famine, attablé à sa chaise, et il a vite compris ce qui se jouait. Il lui  faudra du temps pour intégrer que la cuillère n'est pas un biberon et donc qu'elle ne distribue pas en continu... C'est charmant de l'entendre réclamer à cris aigus la suite à chaque fois qu'il a avalé une portion. Il s'en met partout, évidemment, va jusqu'à nous piquer la cuillère (mais non, elle ne rentre pas dans la bouche dans le sens de la largeur), essaye de boire le pot (il est vif et espiègle ce petit), et quand il n'y en a plus dans la bouche, il y en a sur le bavoir (il ne faut pas perdre, il est intelligent ce petit).

Bon. Le haricot sans sel, ça a l'air trop bon. Le pomme-pruneau, c'est pareil. Et après, dans la couche, je ne vous dis pas... Je sens que le duphalac ne fera pas le poids contre le pruneau. Par contre, ce qui m'arrangerait, c'est que Haricot accepte de nouveau ses biberons, et qu'il ne me fasse pas une crise comme ce matin parce qu'il veut du petit pot, et que le bib, c'est peut-être, mais seulement après.

Et puis, heu, il est passé où mon meugnon petit garçon? Le v'là qui se croit au bar et qui tape sur le comptoir pour que ça vienne plus vite... ^^° Qu'est-ce que ça va être quand il prendra goût à la viande...

* parce que forcément à Ploudalmézeau, il n'y en avait pas de la courgette.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Syven 51 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte