Magazine Sport

A la fin de l’envoi je touche ! (2)

Publié le 27 octobre 2009 par Vinz

Suite de l’état des lieux du tennis français masculin

Les cadets de Gascogne

Jérémy Chardy : 32ème mondial à 22 ans, une belle progression chaque année et un coup droit dévastateur en particulier sur terre battue. A-t’il atteint ses limites ? 2010 nous le dira. Le potentiel est là, c’est sûr.

Paul-Henri Mathieu : 33ème mondial à 27 ans. Saura-t’on jamais si sa carrière aurait été différente s’il avait offert la coupe Davis à la France en 2002 ? Depuis ça n’a été qu’une lente, très lente descente mais descente quand même. Soit il devient définitivement l’une des plus grandes désillusions du tennis français, soit il a les ressources pour enfin balancer le feu d’artifice dont il est capable, en particulier sur des surfaces lentes, en 2010. Allez Paulo !

Julien Benneteau : 51ème mondial à 27 ans. S’il est capable du meilleur sur terre battue et synthétique lent on en voit pas très bien ce que Julien pourrait faire de mieux qu’un quart de finale en GC. Il a flirté avec les 30 premières places mais ce fut très bref. Une place bientôt assurée en double de coupe Davis avec Tsonga (auparavant il jouait avec Santoro) ?

Florent Serra : 67ème mondial à 28 ans. D’année en année Florent tient bon la barre et reste dans les 100 premiers mondiaux. Solide contre des adversaires de son niveau voire un peu meilleure il se délite malheureusement trop vite lorsqu’il s’agit de « perfer » contre des gros poissons, pourtant les occasions ont existé. Plus grand chose à espérer que de rester dans ces eaux-là au classement et de réaliser un jour un exploit en GC.

Les aspirants cadets

Josselin Ouanna : 137ème mondial à 23 ans, il a fait une apparition dans les 100 cette année. A une époque on espérait autant de lui que Monfils. Pas non plus épargné par les blessures Josselin a un joli jeu d’attaque qui peut lui permettre de faire quelques one-shots dans une saison. Avec un minimum de régularité une place dans les 100 est tout à fait jouable.

Adrian Mannarino : 144ème mondial à 21 ans. Brève incursion parmi les 100 pour lui également cette année. Capable du meilleur comme du pire d’un jeu à l’autre. Si la maturité pointe enfin le bout de son nez on peut avoir là une teigne bien difficile à vaincre pour n’importe qui.

Guillaume Ruffin : 191ème mondial à 19 ans. D’accord à cette âge-là certain avait déjà un palmarès long comme le bras, pourtant Guillaume est un réel espoir du tennis français. Il prend son temps pour mûrir mais sait avancer aussi. Rappelons qu’il pointait au-delà de la 500ème place mondiale avant Rolland Garros et que le système de points ATP fait qu’il y a très peu de points à prendre dans les tournois ou Guillaume pouvait participer sans invitation. Lorsqu’il a été invité il a su passer au moins un tour. Bien mais il faudra passer la surmultipliée en 2010.

Alexandre Sidorenko : 200ème mondial à 21 ans. Le patronyme le précise Alexandre est né Russe. Brillant mais pour l’instant inconstant et pas seulement en raison de blessures la dégringolade au classement peut paraître impressionnante mais la zone 100-250 peut être parcourue très rapidement dans un sens où dans l’autre.

Edouard Roger-Vasselin : 157ème mondial à 25 ans. Dernier de ma liste des aspirants bien que pas le moins bien classé pour l’instant, Edouard qui n’a pas un âge canonique non plus et vient de réaliser de belles performances me semble à classer néanmoins dans la dernière catégorie qui fera l’objet d’un autre article : les vieilles rapières.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vinz 627 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine