Magazine Bd

Les Frères Grimm

Par Alex The Ghit

lesfreresgrimm

Film britannique réalisé par Terry Gilliam et sorti en 2005. 

Enfant, Jacob Grimm, doit vendre la dernière vache de la famille au bord de la famine. L'argent soit servir à acheter des médicaments pour sa sœur qui est très malade. Hélas, il se fait arnaquer et revient avec des haricots soi-disant magiques.

Devenus adultes, les frères Grimm sont des arnaqueurs de génie, profitant de la crédulité des habitants de petits villages pour se faire passer pour des experts du paranormal. Leur méthode est simple : des complices créent un fantôme ou une sorcière, font enfler la rumeur, puis les frères Grimm arrivent et débarrassent les villageois du monstre.

Tout marche parfaitement jusqu’à ce qu’ils se fassent capturer par un général de Napoléon, qui a éventé leurs combines. Il leur promet la vie sauve s’ils découvrent le secret qui se cache derrière la disparition de fillettes dans un village au bord d’une mystérieuse forêt.

On pourra dire ce qu’on veut de Terry Gilliam, il a quand même fait quelques chefs d’œuvres. Mais aussi quelques belles merdes. Je classerai les frères Grimm entre les deux.

En fait, tout dépend de la manière dont on voit le film. Est-ce une fable pour les enfants ? Est-ce un conte de fées ? Est-ce un film d’horreur ? Est-ce une comédie ? C’est probablement tout ça à la fois.

Le film se veut probablement comme un conte de Grimm qui n’aurait pas encore été écrit. Car c’est vrai que quand on y pense, ces contes détiennent tous une part d’horrible et d’effrayant, les enfants adorent ce qui fait peur. Le problème de Terry Gilliam, c’est que quand il s’y met, il fait des films vraiment malsains. Et entre des films gentiment effrayants pour les enfants, et des films malsains, il y a une belle différence.

À moins que le film ne soit pour les adultes. À ce moment-là, il vise avant tout des adultes à l'âme d'enfant prépondérante, parce que les moments burlesques, les grimaces de l’italien, les cabrioles des frères Grimm, c’est vraiment réservé à des esprits juvéniles. Bref, ce n’est pas du tout mon cas, c’est pour ça que je n’ai pas vraiment accroché à ce film.

Et que dire de cette manie qu’ont les réalisateurs à prendre les français pour des demeurés ? Je sais bien, ce n’est qu’un film, mais venant de Gilliam, je trouve ça franchement décevant.

Le film est très bien réalisé, bien maîtrisé, le problème n’est pas là. Même si certains effets spéciaux sont vraiment très très mal faits, ce qui est dommage pour un film aussi ancré dans l’irréel.

Pour résumer, je dirai que les frères Grimm est un film bizarre, le cul entre deux chaises, à réserver à un public vraiment particulier dont je ne fais hélas pas partie.

Discuter de cet article dans les forums. (0 Messages) 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alex The Ghit 15 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines