Magazine Culture

2009 - Esther Miller - A Place In The Sunlight - Review - Chronique d'une artiste qui joue sur du velours

Publié le 27 octobre 2009 par Saab190780
2009 - Esther Miller - A Place In The Sunlight - Review - Chronique d'une artiste qui joue sur du velours
Le jazz vocal : une histoire d'amour dont je ne peux me passer. Esther Miller est née en Afrique du Sud, depuis son installation en Grande-Bretagne, la jeune lady s'est rapidement imposée comme l'une des meilleures vocalistes de son pays d'adoption grâce à de nombreuses collaborations avec des musiciens de renoms et des prestations remarquables dans des festivals. Pourtant son nom ne vous dit sans doute pas grand chose, c'est la raison pour laquelle, j'ai décidé de vous introduire à cette magnifique vocaliste/auteure. Après avoir sorti trois albums qui faisaient la part belle aux reprises, Esther a dépassé un cap avec ce nouvel album A Place In The Sunlight qui met en avant des standards plus méconnus du grand public et quelques compositions originales fruit de la collaboration avec ses musiciens fantastiques. Le mariage de sa voix de velours, souple et aérienne avec les musiciens : Steve Waterman à la trompette, Peter King au saxophone, Steve Melling au piano, Zoltan Dekany à la basse et John Perry aux percussions est un pur délice pour les oreilles.
L'album de facture classique et doté d'une grande élégance s'écoute à chaque fois avec un ravissement renouvelé. Pour vous convaincre de découvrir cette charmante artiste : le feutré Just For Love ouvre le bal avec une belle sobriété, Children Of The Wind est un highlight, cette chanson - dotée d'une petite touche soul - est plutôt surprenante de par son chant qui même anglais et néerlandais (afrikaner). Un petit rayon de soleil. Place à la grâce tranquille de A Place In The Sunlight qui prodigue un sentiment de bien être. Superbe. Les vibrations solaires de Shawn's Uhadi Samba ne peuvent laisser personnes de marbre mais l'une de mes chansons préférées de l'album est l'acoustique Don't Let Me Be Lonely Tonight qui est tout simplement somptueux et met en avant la superbe interprétation subtile d'Esther. Le plaisir d'Esther et de ses musiciens est évident sur le très beau Turn It Around. L'aérien et léger Cause est un petit délice tandis que Psalm For EM a réussi à me donner quelques frissons et le blues/soul de What About Us (Just A Blues) swingue de la plus belle des façons. Sans oublier l'essentiel, le merveilleux Lament avec beauté et mélancolie.
Un album de jazz qui respire la classe et la subtilité. Un petit essentiel jazzy de 2009.

Note Finale : A+
Site Officiel
MySpace
Où Acheter ?
CdBaby
Esther Miller - A Place In the Sunlight






Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Saab190780 58 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines