Magazine Culture

Enfants de célébrités

Publié le 22 octobre 2007 par Damien Ravot
Beaucoup de jeunes aimeraient avoir un papa ou une maman connus. Ce serait le bonheur pensent-ils ...
Certains enfants d'acteurs, comédiens, chanteurs s'en sortent très bien et beaucoup mènent une superbe carrière.
Mais combien souffrent et passent pour des rebelles, des petits c... ?
L'exemple le plus célèbre est celui de Guillaume Depardieu, mais qui s'est mis dans sa peau ?
  • Un père absent.
  • Un père qui ne l'a pas aidé financièrement comme s'il n'avait qu'un petit revenu.
  • Un père qui n'a pas été présent lors de ses divers problèmes (drogue, alcool, accidents de moto, amputation).
  • Des journalistes qui ne lui parlent que de son père. Comment peut-il rester calme sur un plateau ? Il existe lui non ?
J'ai personnellement fréquenté deux fils de comédiens plus que connus.
- Le premier (fils d'un acteur) est totalement dans la drogue ne pouvant assumer le nom de son père.
- Le second est le fils adoptIf d'un grand grand monsieur du monde théatral et cinémathographique. Il "pète carrément un câble" depuis deux ans car il ne cesse de se demander : mais qui est mon vrai père, les gens me fréquentent-ils car je suis "le fils de", et si mon vrai père était balayeur aurais-je au moins un ami ?
Je me suis liée avec ce garçon, bien plus jeune que moi, alors que j'étais hospitalisée. Consigne avait été donnée de ne pas divulguer son nom mais une infirmière ...
  • J'ai vu débarquer ce garçon qui semblait paumé et, le deuxième jour, j'ai constaté qu'un grand nombre de malades s'envoyaient des sms.
  • Bien évidemment j'en ai demandé la raison et j'ai su. Je leur ai dis comme à mon habitude  "mais zut son père fait pipi caca comme tout le monde", laissez le tranquille.
  • X est venu vers moi le lendemain me demandant : puis-je rester avec toi, manger à ta table au "restaurant" (oui c'était un hôpital sympa !). Les autres patients tiraient une tête d'enfer.
  • Son nom ayant été révélé son père est donc venu le voir quotidiennement. X ne voulait pas le recevoir dans sa chambre mais dans un petit espace agréable, à l'abri des regards, près de l'entrée. J'étais outrée les patients ne les laissaient pas seuls, détaillaient le père de X, lui coupait la parole lorsqu'il parlait avec son fils, l'interrogeait sur ses projets et j'en passe !
  • Comment X ne peut-il pas souffrir de cette situation ?
  • Avec X nous avons eu des crises de fou rire insensées, j'ai des souvenirs mémorables mais une horrible tristesse car lorsque j'ai quitté l'hôpital il pleurait me suppliant de rester ...
  • Pendant un temps il allait mieux et de nouveau, il ne sait plus ... s'interroge encore et encore.
Cet article peut sembler égoïste mais le rédiger m'a fait du bien et ma conclusion est : fréquentez les autres pour leurs qualités et non pour leur nom ...
Florentine V.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Damien Ravot 69 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines