Magazine Sport

Semaine 7 de la saison NFL 2009

Publié le 28 octobre 2009 par Vinz

Bonjour à tous, c’est déjà la 7ème journée et ça commence à se décanter. On a eus le droit cette semaine à quelques belles empoignades, à un match à domicile à Londres et quelques belles performances. La mi saison approche et certaines équipes vont devoir resserrer les boulons si elles veulent bien figurer dans l’emballage final.  Bonne lecture à tous.

image001

gb
Encore une victoire facile pour les Packers contre une bien faible équipe des Browns.  Rien ne va plus pour l’équipe de Cleveland qui ne décolle toujours pas. La défense est une vraie passoire, quand à l’attaque, elle n’en a que le nom. 139yds seulement de gagner pour D. Anderson et son escouade alors que les Packers, eux, ont cumulé 460yds dont 148yds pour le coureur R. Grant agrément d’un TD. A. Rogers quand à lui lancé 3 passes gagnantes. Ce fut un bon match d’entraînement pour Green Bay avant de recevoir la semaine prochaine les Vikings qui, eux, ne viendront pas pour faire de la figuration.

sf
Dire que cette défaite est frustrante pour les 49ers est un euphémisme. Ils ont perdus ce match sur des erreurs individuelles qui à  l’arrivé leur coutent très cher. Après avoir ouvert le score en 1er quart, les Texans profite d’un fumble d’A. Battle sur un coup de pied de renvois pour alourdir la marque. M. Shaub et les siens profitant des largesses de la défense californienne pour marquer un nouveau TD juste avant la mi-temps et creuser ainsi un écart qu’il croit alors définitif. M. Singlatery tente alors un coup de poker en seconde période en remplaçant son QB titulaire (S. Hill), qui depuis quelques matchs a du mal à confirmer son début de saison, par A. Smith. Son inspiration sera bonne puisque l’ancien n°1 de la draft 2005 lancera pour 206yds et 3 passes gagnantes pour le seul V. Davis. Les Texans sauvent les meubles, et la victoire, en inscrivant un FG de 50yds pendant le 4ème quart et en interceptant A. Smith dans la dernière minute. Les Texans n’ont pas volé leur victoire mais ils ont eus chaud.

Cratbree première

sd
(par MP ?)

Après leur déconvenue face à Denver les Chargers se sont bien repris face à des Chiefs bien moribonds, qui ne doivent sans doute leur victoire de la semaine dernière qu’à la faiblesse de Washington. En 1ere MT Tomlinson et le duo Rivers-Jackson ont exploité les énormes lacunes de la défense de KC ainsi que la faiblesse de l’attaque pour mener 20 à 0. On pense le match relancé après un TD de Bowe sur une très belle réception d’une passe de Cassel, mais Sproles sur une réception, les 3 interceptions de Cassel et un punt blocké pour un TD achèvent KC auteur d’une prestation plus que médiocre. Quant aux Chargers, ils n’ont pas eu besoind e forcer leur talent mais les voilà avec une dose de confiance retrouvée.

colts
Les Colts continuent tranquillement leur route. Les Rams, avec leurs faibles moyens actuels, n’ont rien pu faire pour ralentir P. Manning et les siens sur le chemin des PO. Le QB des Colts se fend encore d’une belle prestation, mais quoi de plus normal face aux Rams, en lançant 3 passes de TD alors que M. Bulger, son homologue de St Louis, se faisait intercepter à 2 reprises dont une fois par J. Lacey qui a fini sa course dans la end zone des Rams. L’équipe d’Indianapolis continue tranquillement d’enchaîner les matches d’entraînement, à ce rythme là ils ne seront pas bien fatigués quand les playoffs commenceront.

ne
Après avoir étrillé les Titans la semaine dernière à domicile, les Patriots on remit le couvert à l’extérieur contre une désespérante équipe des Buccaneers. D’ailleurs peut-on parler de match à domicile pour l’équipe de Tampa puisque la rencontre avait en effet lieu à Londres dans un stade de Wembley archi comble.  Les Floridiens ont dues croire qu’ils étaient venus là en voyage d’agrément, parce qu’en dehors d’un léger sursaut en fin de 2ème quart qui leur a permit de ne pas rentrer fanny, les Buccs n’ont absolument rien montré.  Dans un match où les deux QB se feront intercepter à plusieurs reprises, Tom Brady réussira malgré tout 3 passes victorieuses pour 308yds. Les Pats continueront leur revue des troupes floridienne la semaine prochaine puisqu’ils recevront, à Boston, l’équipe de Miami dans un match capital qui sera à n’en pas douter d’une tout autre difficulté.  P. Glazer, le propriétaire de l’équipe de Tampa, a dû passer un bien mauvais dimanche, puisque dans l’après midi, son équipe de danseuses s’était inclinée face à Liverpool à Anfield.

Wembley était plein pour acceuillir la NFL

Wembley était plein pour acceuillir la NFL

viks
(par MP ?)

1ere MT légèrement dominée par Pittsburgh où les défenses prennent le pas sur les attaques, notamment dans le premier quart. Après un TD de Peterson concluant un beau drive de Minnesota, Big Ben répond en envoyant une passe pour Mike Wallace complètement seul: 10-7 Pittsurgh à la MT. Dans le 3eme quart, les Vinkigs, menés 13-7, échouent  à 1yd de la ligne après une super passe de Favre pour Sidney Rice ( qui était chaud comme la braise dimanche ). Résultat 13-10. La 4eme quart commence par un fumble de Mendenhall à 5yds de la goalline. Grosse erreur car Minnesota grâce à Favre et Rice va construire un énorme drive de 85 yards jusqu’à ce que Favre commette un fumble retourné pour un TD par Woodley. on croit le match fini à 6min30 de la fin, mais sur le kickoff, Percy Harvin va réduire l’écart à 20-17. Minnesota récupère vite le ballon et va contruire un nouveau bon drive jusqu’à 18 yds de la goalline. Là, la passe de Brett Favre n’est pas controlée par Chester Taylor qui dévie le ballon directement dans les mains du Steeler Fox qui lui aussi va retourner ce pick pour un TD. Score finale 27-17 malgré un match globalement dominé par les Vikings: la défense de Pittsburgh a largement contribué à la victoire en marquant 2 TDs

bills
Rencontre qui a tenue toutes ses promesses ! Elle a été à l’image des 2 équipes qui l’ont disputée ! Terne et ennuyeuse. Les Bills peuvent dire un grand merci à Jake Delhomme, dont les prestations sont en chute libre cette saison. Ils ont en effet intercepté à 3 reprises le QB des Panthers convertissant par 2 fois ces offrandes en TD. DeAngelo Williams, le RB des Panthers, a bien tenter de redonner vie à cette équipe de la Caroline, mais l’électro cardiogramme est définitivement resté plat. Les Bills remportent donc une nouvelle victoire contre une autre équipe de bas de tableau, mais T. Owens, dont le compteur de TD reste bloqué à 1 pour cette saison, doit se demander ce qu’il est venu faire dans cette galère.

jets
Certains d’entre nous risquent d’être malheureux ! Notre QB préféré, J. Russel, a peut-être dit au revoir à son poste de titulaire après sa prestation en 1ère période. Après sa 3ème perte de balle, 2 interceptions et un fumble, le staff des Raiders a en effet décidé de le remplacer par Bruce Gradkowski qui a été guère plus efficace. De leur côté, les Jets n’ont pas fait la même erreur que les Eagles la semaine dernière. Ils ont profité de la faiblesse de la défense d’Oakland contre la course pour inscrire 4 TD pour un total de 316yds en 54 portés. M. Sanchez, le QB des Jets, s’est bien reprit après sa dernière performance, en ne perdant, pour la 1ère fois cette saison, aucun ballon. Il y est même allé de son TD après une course de 3yds. En définitive, victoire tranquille des Jets, qui restent au contacte de Patriots dans leur division.

chi
Enorme performance de la doublette offensive des Bengals, formé par C. Palmer et C. Benson auteurs à eux deux de 6 TD pour 422yds cumulés. La défense des Bears, pourtant le point fort de cette équipe de Chicago, a été complètement dépassée par le rythme imprimé à la rencontre par les Bengals dont la défense n’a d’ailleurs pas été en reste  en interceptant à 3 reprises J. Cuttler et en recouvrant 1 fumble. Après avoir atteint la mi-temps avec une avance de 28 pts, les Bengals on tranquillement géré la fin de match pour s’imposer. L’équipe de Cincinnati continue sur sa lancé et impressionne de plus en plus d’observateurs. En ce qui concerne les Bears, l’absence de leur leader défensif, B. Urlacher, se fait de plus en plus ressentir.

Carson Palmer highlights

fal
Quel match !!! Certainement l’un des plus spectaculaires de la semaine. Ce sont les Falcons qui  marquaient les 1er après avoir mieux débuté la partie que leurs hôtes du jour, et ils ont semblé maîtriser cette rencontre jusqu’en milieu du 2nd quart. C’est à ce moment que la partie à basculé. M. Ryan commet un fumble, que T. Romo converti immédiatement en TD sur une passe de 59yds pour M. Austin. Il récidive à quelques secondes de la mi-temps en lançant une nouvelle passe de TD pour P. Crayton après avoir miraculeusement échappé au blitz de la défense géorgienne. En 2nd période, les Falcons tenteront bien un come back par M. Turner, mais M. Austin (encore lui) sur une passe de 22yds et surtout P. Crayton sur un magnifique retour de coup de pied de renvoi de 73yds, parachèveront la domination des Cowboys. La réduction du score pour le Falcons par E. Wimms sur une passe de 30yds de M. Ryan sera anecdotique. Dallas remporte là un match après une solide performance qui devrait poser les fondations d’une 2ème partie de saison plus convaincante que la 1ère.

saints
C’était, au risque de me répéter, LE MATCH A NE PAS RATER ! Après cette rencontre, les Saints confirment, si besoin était, qu’ils sont bien l’équipe à battre et à abattre cette saison dans la ligue. Pourtant ils ont bien failli perdre cette partie après s’être fait copieusement dominé en 1ère mi-temps par des Dolphins survoltés. C’est R. Williams, le RB de Miami, qui se rappelait au bon souvenir de ses anciens coéquipiers en marquant à deux reprises lors du quart initial. Ronnie Brown, l’autre RB des Dolphins, alourdissait la marque avant que D. Brees ne réduise le score à quelques secondes de la mi-temps. Les Saints revenaient définitivement dans le match dès l’entame de la seconde période par l’intermédiaire de D. Sharper qui à marqué son 3ème TD sur interception après une course de 42yds. Quelques minutes plus tard M. Colston convertira une offrande de D. Brees avant que R. Williams ne vienne marquer son 3ème TD de la soirée. On arrive alors au début du 4ème quart et les Dolphins mènent toujours par 10 points d’avance. C’est le moment que choisi R. Bush pour marquer un incroyable TD suite à un modèle d’attaque renversée. L’équipe de Miami semble accuser le coup et la fatigue et D. Brees en profite pour marquer son 2ème TD de la soirée sur course avant que T. Porter ne vienne annihiler tout espoir de victoire pour les Dolphins en clôturant le score suite à une interception de 54yds.  La prestation des Floridiens sur ce match confirme qu’ils ne sont actuellement pas à leur place au classement. Mais il faudrait un véritable miracle pour qu’ils obtiennent leur billet pour les PO. Quand aux Saints, que dire sinon qu’ils ressemblent de plus en plus à de potentiels vainqueurs du Super Bowl.

cards
Les Giants n’ont apparemment pas digérés la correction reçue la semaine dernière en Louisiane. En dehors du 2nd quart temps où ils ont semblé pouvoir prendre le match à leur compte en scorant à 2 reprises grâce à une course de 4yds de B. Jacob et une réception miraculeuse de Hakeem Nicks de 62yds, ils ont éprouver les pires difficultés à répondre aux constants changement de défense des Cardinals. En dehors de ces deux « actions d’éclat », les Giants n’ont rien produits et ont sombré dans le médiocre, E. Manning se faisant intercepter à trois reprises. K. Warner de son côté, même s’il n’est plus au niveau qui était le siens la saison dernière, est à créditer d’un match correcte, 231yds 1TD mais 1 Int, bien aidé dans sa tâche par ses RB qui ont scorés à deux reprises. Cette défaite est une nouvelle déconvenue pour des Giants qui ne ressemblent plus que de loin à l’équipe qui écrasait ou presque sur son passage la saison dernière.

eag
Comment deux équipes avec de tels effectifs peuvent elles produire un match aussi pauvre ? Heureusement que  DeSean Jackson, le WR des Eagles, était là pour apporter un peu de spectacle. Il a tout d’abord parfaitement suppléé B. Westbrook qui s’est blessé au cour de cette rencontre, en inscrivant son 1er TD après une course de 67yds avant de capter, en 2nd quart, une longue passe de D. McNabb pour inscrire un TD de 52yds. Entre temps Will Witherspoon avait déjà alourdi la marque en inscrivant 7 autres points après avoir intercepté J. Campbell le QB des Redskins. Malgré 2 TD à la passe, l’équipe de Washington ne parviendra jamais à inquiéter les Eagles dont la défense a été à la hauteur en provoquant 4 pertes de balle.  Même si la direction des Skins affirme le contraire, J. Zorn, le coach de Washington, a tout intérêt à trouver rapidement des solutions s’il ne veut pas partir en vacances avant ses joueurs, quand aux Eagles, même s’ils n’ont pas été transcendants, ils se sont bien repris après leur piètre performance de la semaine dernière et ont encore leur mot à dire dans une division NFC Est qui s’annonce très disputée.

DeSean Jackson highlights

Equipes au repos:

Ravens, Broncos, Lions, Jaguars, Seahawks, Titans

east

west

Top 5 des actions de la semaine:

1/ Tony Romo

Vous m’attraperez pas !!!

2/ Reggie Bush

Il sait aussi voler

3/ Hakeem Nicks

Par ici la patate chaude

4/ Darren Sharper

Un habitué du genre

5/Percy Harvin

C’est toujours spectaculaire

Classement de la semaine du concourt de pronostiques:

1er: Elfe Noir   10/13

2ème ex aequo: MP et Aloïs06   9/13

4ème: Ted_Lavie                           7/13



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vinz 627 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine