Magazine Culture

La Star Academy 7, le jour J !

Publié le 23 octobre 2007 par Willy

La "Star Academy"  fait sa septième rentrée

NATHALIE SIMON.  Publié le 23 octobre 2007 - http://www.lefigaro.fr

Alexia Laroche-Joubert, la directrice, dévoile les nouveautés de cette édition parrainée par Céline Dion et Kylie Minogue.

 

div>
Dernière Bande Annonce de la star academy
Video
Envoyé par people sur wat.tv
  Le casting. « Cette année, nous avions créé un site sur Internet pour le casting. Je crois qu'il y a eu treize mille connexions. Après, nous avons fait du casting sauvage dans des concerts et des studios d'enregistrement, ce qui nous a permis d'avoir des univers artistiques différents. »
  Le jury. Pour une fois, il est distinct des professeurs et plus restreint. Le secret de sa composition a été préservé pour « conserver l'effet de surprise » jusqu'à la dernière minute. Il sera composé de Pascal Nègre, le président-directeur général d'Universal, d'Yvan Cassar, l'arrangeur de Johnny Hallyday, Sardou ou Mylène Farmer et enfin de Passi, le rappeur. Un temps pressenti, Benjamin Biolay a changé d'avis et privilégie sa tournée.
  Les académiciens. « Encore plus qu'en 2006, nous avons mis en avant les auteurs-compositeurs. Nous avons des univers r'n'b, funky, jazz, reggae, rap... Nous pourrons ainsi créer des duos avec de jeunes artistes et d'autres confirmés. Les participants ont une culture musicale plus étendue que ceux des années précédentes. »
  Le gain. Le gagnant remportera toujours 1 million d'euros, mais le versement de la somme sera échelonné. « Quand vous gagnez 1 million d'euros à votre sortie du château, le lendemain, vous êtes relativement démotivé pour travailler ! Désormais, il touchera 200 000 euros au moment de la sortie de la»Star Ac* puis 500 000 euros pour le premier album et ainsi de suite. »
  La tournée. Adieu le Zénith ou le Parc des Princes, bonjour les petites salles. « Je souhaitais une tournée plus intimiste. Nous irons dans des salles où nous ne sommes jamais allés auparavant. Cette année, nous avons pas mal de candidats qui jouent d'un instrument de musique. Je crois que le public a envie d'avoir une relation plus proche avec l'artiste. »
  Le cours. Le cours de théâtre disparaît, Philippe Lelièvre ayant démarré une tournée. « Ce n'est pas un cours magistral qui correspondait vraiment à la chanson. Ce qui est bien, en revanche, et qu'avait amorcé Philippe Lelièvre, c'est que les candidats dépassent leurs inhibitions grâce à une sorte de coaching personnel avec des artistes du chant. » Trois types de cours seront proposés : les magistraux (chant et expression scénique), dispensés par les mêmes enseignants que l'an dernier : Raphaëlle Ricci, Richard Cross, Jasmine Roy et Mathieu Gonnet. Kamel Ouali, lui, s'occupera de la mise en scène des prime times et des chorégraphies des académiciens. Ensuite, des ateliers de perfectionnement pour des étudiants « qui ont des difficultés rythmiques par exemple », donnés par les mêmes professeurs et enfin, des cours en option : slam, jazz, tectoniques (musique techno), assurés par des enseignants inconnus du grand public. « Je suis plus intéressée par des gens qui ont une pédagogie que ceux qui ont une notoriété. »
  Le système de notation. La moitié de la note est attribuée par le jury lors du prime, l'autre par les professeurs lors des évaluations au château. Désormais, à la fin, ce seront les membres du jury et non plus les élèves qui repêcheront l'un des deux derniers candidats.
  TF1 - Ce soir à 20 h 50. À 23 h 25, un hommage sera rendu à Grégory Lemarchal, avec la diffusion de son Olympia 2006.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Willy 401 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte