Magazine Culture

Qui est Eric Naulleau ?

Publié le 22 octobre 2007 par Damien Ravot
Je rĂŠdige cet article sur Eric Naulleau car, Ă  mes yeux, c'est homme n'est vraiment pas connu Ă  sa juste valeur et ce constat m'ennuie.
.
Je ne le connaissais que par une émission de télévision que je regardais puis je me suis rendue sur ce plateau et au bout d'un moment le dialogue s'est instauré.
Dans l'émission "On n'est pas couché" Eric Naulleau passe pour un polémiste.
J'estime personnellement qu'il fait parfaitement son travail :
  • S'il n'a pas envie de flatter il ne le fait pas.
  • S'il apprécie un livre il le dit. Etant éditeur (beaucoup de personnes l'ignorent) il connait parfaitement le monde de la littérature et sait juger un livre qui n'est pas digne de ce nom, n'en déplaise à certains.
Eric Naulleau -peut-être sans en être conscient- m'a appris beaucoup de choses.
Cet homme n'est pas 

Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (2)

Par Franck
posté le 25 mars à 06:01
Signaler un abus

Entièrement d'accord, mettons fin à l'hypocrisie dont nous bénéficions à la télévision. Enfin une personne en qui je vois de l'intégrité et de la sincérité au sein de ma boite infernale.

Par rat-dotteur
posté le 16 mars à 17:55
Signaler un abus

Eric ou roi NAULLEAU! Je ne peux que l'estimer. Son coté anti-diplomate, Tonton Flingueur me plait. Il dit ce qu'il pense et pense ce qu'il dit. Ca c'est un mec! Il ne cherche pas à plaire, mais à rester lui-même. Il ne se prostitue pas. De plus il cite BRASSENS, un poète/chanteur compositeur qui est en bonne place dans ma discothèque avec BREL, FERRE, BARBARRA etc... Cauet fait l'oeuf et n'accepte pas qu'on n'aime pas son odeur; c'est pourtant lui qui anime une émission vulgaire, où la culture, au sens propre du terme, n'a que peu de place et d'importance, me semble t-il. Il se permet d'abaisser autrui et n'a pas encore compris ce que ressentent les personnes agressées par ses mots ou son comportement vis à vis de ses invités. En bon cul terreux que je suis, je dirais que Cauet était déjà coué avant qu'il n'apparaisse. Un de nos grands auteurs ne disait-il pas quelque chose de ce genre, je cite de mémoire: "On trouve toujours que nos matières fécales sentent moins mauvais que celles du voisin." Cauet n'utilise pas la bonne "Méthode" pour faire accepter les siennes. Quand à sa matière grise, elle n'a pu être teintée; c'est pourquoi il ne faut pas se fatiguer à la chercher. Certains, comme Monsieur Éric NAULLEAU, ont le sens de la mesure et de l'honnêteté, d'autres ont pour compagne la démesure de la médiocrité: à cela m^me le temps n'y peut rien changer. Continuez Monsieur Éric NAULLEAU, je ne pense pas être le seul à vous envier cette droiture d'esprit.

A propos de l’auteur


Damien Ravot 69 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines