Magazine Bd

Les Promesses de l'aube

Par Céline

promesses_de_laubeLes Promesses de l'aube tome 3 - Micheline Duff

JCL, 308 pages

Résumé:

Au tournant du 21e siècle, Juliette met au monde Jean-François, le premier descendant de la cinquième génération de la famille de Florence Coulombe. Si elle semble avoir hérité des talents artistiques de son arrière grand-mère, Juliette tient également d'elle la candeur et la témérité qui la mèneront au bord du gouffre, lors de ses amours avec le père de l'enfant, un homme aux activités louches. Heureusement, sa mère Geneviève et son oncle Désiré veillent sur elle. Mais ils ne pourront empêcher le drame de survenir et le vieux Désiré, autrefois coupable d'actes répréhensibles, se rachètera pour sauver la vie de son filleul.
Quant à Andréanne, sœur cadette de Florence, elle poursuit durement mais sereinement son cheminement sur la route de la perte d'autonomie. C'est elle qui distribuera à la famille et dédicacera d'une main tremblante le roman jadis écrit par Florence, ce fameux manuscrit que tous croyaient perdu. Et Nicole, celle qui avait pourtant rayé de sa vie sa mère et son frère à tout jamais, fera imprimer pour tous les membres de la famille l'ultime copie retrouvée par hasard. C'est l'apothéose du pardon. 

Mon opinion:

Le roman Les promesses de l'aube termine la trilogie de Micheline Duff, commencée avec Le temps des orages puis, La lumière des mots. Ce troisième tome me semble plus abouti que le second, plus intéressant. On suit l'arrière petite-fille de Florence, Juliette, sa jeunesse tumultueuse et sa passion pour l'art. La vie ne lui fera pas de cadeau à elle non plus, comme semble planer cette malédiction sur la famille. Cependant, ce troisième tome termine bien la trilogie. C'est une belle histoire de pardon et d'acceptation des erreurs passées perpétrées dans la famille. Juliette est un beau portrait de jeune fille, un peu naïve, comme le sont souvent les jeunes face aux premières expériences de la vie. Douce, fonceuse, elle est aussi très créative.
Les lecteurs qui aiment les sagas familiales qui s'étalent sur plusieurs générations devraient apprécier. On retrouve avec plaisir les autres personnages rencontrés dans les tomes précédents. Des trois romans, je crois que celui-ci est mon préféré. J'ai aussi beaucoup aimé le premier, mais il est beaucoup plus sombre. Les promesses de l'aube porte bien son titre. C'est un roman tourné vers l'espoir et vers l'avenir.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Céline 24757 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines