Magazine Culture

Corruption : Quand les comics servent à politiser les jeunes

Par Actualitté

Depuis le comics de Robert Crumb qui s'offre une vision biblique à même de faire dresser les cheveux sur la tête des chrétiens, on prend conscience qu'avec la BD aussi on peut faire passer de jolis et gentils messages bien forts. Et outre-Manche, un groupe de joyeux excentriques publie cette semaine une anthologie visant à intéresser les jeunes, et à s'indigner, contre la corruption sous toutes ces formes.
Derrière ce projet, un collectif au nom imprononçable : Ctrl.Alt.Shift, qui prône le recours à l'art pour créer une nouvelle génération de militant. Et l'art, sous toutes ses manifestations : cinéma, BD, musique, et plus si affinités. « Nous cherchons tous à politiser une nouvelle génération et la bande dessinée, avec son histoire riche et subversive, apparaissait comme une bonne approche pour nous », explique le leader, Katrin Owusu.
Corruption : Quand les comics servent à politiser les jeunes
Dans leur anthologie, on retrouve une leçon de géopolitique moderne : les assassinats et brutalités en Colombie, l'exploitation des ressources naturelles au Congo, et ainsi de suite. Deux aventures sont en plus tirées de faits réels : l'une est écrite par le scénariste de Judge Dredd, Pat Mills, qui raconte comment le fils d'un ayatollah iranien s'est révolté contre le système, l'autre présente un tableau sinistre des secours apportés à des villages chinois pour lutter contre le SIDA.
Leur travail est présenté durant le festival Comica, qui se déroule à Londres à partir d'aujourd'hui. Pour ce collectif, la BD représente définitivement une alternative à la surcharge d'informations. Grâce au jeu des images, les comics peuvent s'attaquer à de grandes questions, en provoquant la réflexion et de manière plus efficace qu'avec les spots que l'on absorbe sur Internet.
Et aidée d'auteurs comme Marjane Satrapi, racontant son enfance en Iran, la BD acquiert plus de force encore : aucun sujet n'est tabou, comme l'a prouvé la genèse de Crumb. L'anthologie de Ctrl.Alt.Shift s'accompagnera d'une exposition dans la galerie londonienne des Lazarides, dans laquelle plusieurs titres polémiques seront dévoilés, notamment une création autour de la fiancé de superman, Lois Lane, intitulée I Am Curious (Black !) où la journaliste se trouve dans le corps d'une jeune femme noire pour 24 heures, ou encore Heroes Against Hunger, où l'on voit Superman et Batman rendre visite à l'Éthiopie durant la famine de 1986...
Corruption : Quand les comics servent à politiser les jeunesCorruption : Quand les comics servent à politiser les jeunes
Pour découvrir Ctrl.Alt.Shift et leurs travaux, on pourra se faire une idée sur leur site internet.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Actualitté 3262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines