Magazine Beaux Arts

Pop up store

Publié le 03 novembre 2009 par Ktrin
POP UP STOREL'éphémère comme nouveau mode de séduction des consommateurs?
Les marques Adidas, Havaïanas, Prada et plus récemment la marque japonaise Uniqlo ont ouvert leur "pop up store": lieux éphémère dotés d'une date de péremption, qui ne prennent pas seulement la forme de magasins, mais aussi de cafés et restaurants.
Un but : toucher de nouveaux publics en perpétuelle quête de changement et chercher avant tout un effet d'image.
Mais à y regarder de plus près, "depuis trente ans nous vivons un effritement des cultures de classe où les individus avaient des comportements homogènes." Aujourd'hui, les consommateurs sont mobiles et peuvent zapper d'un monde à l'autre."Nous sommes dans une culture de sollicitation et d'incitation permanentes, il existe une hédonisation du consommateur qui cherche moins à afficher un standing qu'à vivre des émotions, des expériences", explique Gilles Lipovetsky l'auteur du livre "L'empire de l'éphémère". Pour satisfaire ces envies, le consommateur du XXIème siècle bouge, change, achète, jette et zappe.
Alors le principe de l'éphémère, mode ou mouvement de fond ? Pour Gilles Lipovetsky, "c'est tout sauf une mode éphémère, c'est devenu un principe structurel." Pour la simple raison qu'autrefois, les sociétés étaient construites selon des principes invariants, telles les lois des ancêtres et celle de Dieu. Aujourd'hui, les sociétés modernes sont régies par les hommes et la dynamique du marché.
"L'organisation du monde fait que l'éphémère est inscrit dans le fonctionnement même de nos sociétés", souligne le philosophe. Il infiltre le commerce, les goûts, les mœurs, la vie familiale, la vie intime, tous les aspects du quotidien.
La culture de l'éphémère... Cause ou remède?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ktrin Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines