Magazine Cinéma

Classe tous risques (1960)

Par Littlebigxav

Film de Claude SautetA0002747.jpg

France, Genre: Policier

Avec: Lino Ventura, Jean-Paul Belmondo, Sandra Milo, Marcel Dalio, Claude Cerval, Jacques Dacqmine, Bernard Dheran, Michel Ardan, Michèle Deritz, Charles Blavette, Simone France, Stan Krol...

Musique: Georges Delerue

SYNOPSIS: Milan, années 1960, Abel Davos et Raymond Naldi deux truands en cavale font un ultime coup avant de rentrer en France: ils attaquent deux convoyeurs de fonds. Pendant ce temps la femme de Davos avec ses deux enfants part pour Vintimille, où elle a rendez-vous le lendemain avec Abel et Raymond. Mais après le casse la pression policière est très forte, et après avoir forcé les barrages ils ne peuvent plus suivre le plan prévu. A Vintimille ils improvisent et dérobent un bateau pour aborder la nuit sur les plages près de Menton. Mais les douaniers français les surprennent et après un échange de fusillades Abel Davos a tué les deux douaniers, mais sa femme et Naldi sont décédés. Sur les appels de Fargier et Riton anciens complices parisiens de Davos Eric Stark vient rechercher Davos et ses enfants en ambulance. Arrivé à Paris. Davos s'aperçoit qu'il ne peut plus compter sur ses anciens amis. Il met en pension ses enfants. Il braque Gibelin un receleur pour s'offrir un voyages aux Amériques. Stark s'aperçoit qu'il est filé. Il surprend  son suiveur qui appartient à une agence de détective. Davos se rend à l'agence et sous la menace contraint le commanditaire à se dévoiler. C'est Gibelin. Celui-ci est allé trouver Fargier qui a balancé Stark. Davos tue Gibelin et dans la foulée Fargier. Pendant ce temps Riton est pressé par la police et donne Stark. Stark est blessé par balle et Davos arrêté quelques jours plus tard. Condamné. Exécuté.

CRITIQUE: Claude Sautet signe son deuxième film de main de maître. Il a adapté le roman éponyme de José Giovanni. Les thèmes des balances ou mouchards qui obsédait Giovanni est ici au centre du film. Ainsi que la cavale folle d'un homme qui n'a rien à perdre que la vie. Lino Ventura est impressionnant dans le rôle de Davos. Quant à Jean-Paul Belmondo il confirme sa prestation de "A bout de souffle" tourné juste avant ce film la même année. Il se révèle au grand public. Toute la  distribution étincelle. Et Georges Delerue signe une musique noire à souhait.

La scène d'anthologie: Le braquage dans les rues de Milan des convoyeurs de fonds. Rapide, brutal et lâche. Comme un vrai.

NOTE: 16/20

Films de Claude Sautet déja commentés:

  •  "Quelques jours avec moi" http://cinelectureautres.hautetfort.com/archive/2008/07/09/quelques-jours-avec-moi-1988.html

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Littlebigxav 1260 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines