Magazine Culture

Anthologie permanente : Etienne Faure

Par Florence Trocmé

En complément du récent entretien qu’il a eu avec Tristan Hordé, Etienne Faure a offert à Poezibao un texte inédit. Celui-ci figure à la fin de l’entretien mais pour lui donner une meilleure visibilité, il est repris ici, dans le cadre de l’anthologie permanente.
(Poème inédit) 
  à Jude Stéfan
Blanc, émacié,
du faux présent n’ayant cure
il le côtoie pourtant, non, le pourfend
de profil, comme on frôle la bêtise
avec la ferme intention qu’elle ne dure
qu’un temps,
celui de dédier d’anonyme mémoire
en litanies de longues suites,
ou brèves,
le rire dont il usa, montrant canines
pour la mieux résilier, la bêtise
maintes fois contractée par erreur
dans un cocktail, la rue,
autre forme de société,
et ne point finir à l’hospice
aimant, radotant plus que onze apôtres
en tenue de soirée lilas – sainte horreur –
en Judas, seul
détenteur du mot de passe.
dernier sérail des bouches 
Etienne Faure, poème inédit

Etienne Faure dans Poezibao :
Bio-bibliographie,extraits 1, Légèrement frôlée (R. Klapka), débat sur la revue de création (Salon de la revue 2007), extrait 2, Vues prenables (par T. Hordé), Entretien avec Tristan Hordé
Index de Poezibao
Une de Poezibao
Centre de ressources poésie de Poezibao
Les favoris de Poezibao
Sur simple demande à f.trocme@poezibao.com :
→ Recevez chaque jour de la semaine "l'anthologie permanente" dans votre boîte aux lettres électronique
ou
→ Recevez le samedi la lettre d’information, avec les principales parutions de la semaine sur le site (les abonnés à l’anthologie reçoivent automatiquement cette lettre)
• Merci de préciser "abonnement à l’anthologie" ou "abonnement à la lettre seule″


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 18683 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines