Magazine Culture

Dexy's Midnight Runners - Come On Eileen

Publié le 09 novembre 2009 par Olivier Walmacq

dexys

Genre : Clip vidéo musical

Année : 1982

Durée : 3,45min

dexys_midnight_runners_2

La critique de ClashDoherty :

Extrait du second album des Dexy's Midnight Runners (Too-Rye-Ay), Come On Eileen est un tube à l'ambiance totalement dingue et extravagante.
Le chanteur du groupe, Kevin Rowland, possède une voix totalement barge, aigue, irritante au possible, mais le drive de la chanson est irrésistible, et je ne peux m'empêcher de l'adorer.
Come On Eileen n'est pas à proprement parler une chanson new-wave, mais elle a souvent été cataloguée ainsi, d'où la raison de sa présence dans ce cycle musical.

dexy

Avec son bridge très 'club de supporters de foot en stade', avec son ambiance tour à tour folk celtique et totalement ravagée, avec son refrain entêtant et la voix de dingue de cet allumé (il chante souvent en tenue féminine sur scène... sa nature profonde, selon lui) de Rowland, Come On Eileen est le tube des Dexy's Midnight Runners, un groupe assez oublié (et c'est, franchement, justifié) qui n'aura brillé que le temps de cette chanson, en 1982.
C'est irritant (la voix), je le concède, mais c'est aussi très amusant. Un tube, aussi, on ne peut le nier. Bref, malgré ses défauts, j'adore cette chanson !

Note : 17/20

IMG000043

Poor old Johnny Ray
Sounded sad upon the radio, he moved a million hearts in mono.
Our mothers cried and sang along and who'd blame them.
Now you're grown, so grown, now I must say more than ever.
Go Toora Loora Toora Loo-Rye-Aye
and we can sing just like our fathers.
Come on Eileen,
I swear (well he means) At this moment you mean everything,
With you in that dress my thoughts I confess verge on dirty
Ah come on Eileen.
These people round here wear beaten down eyes
Sunk in smoke dried faces they're so resigned to what their fate is,
But not us, no not us we are far too young and clever.
Remember Toora Loora Toora Loo-Rye-Aye
Eileen I'll hum this tune forever.
Come on Eileen, I swear, well he means
Ah come on let's take off everything,
That pretty red dress Eileen (Tell him yes)
Ah come on let's, ah come on Eileen, please.

rowland


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte