Magazine Conso

Dictionnaire du look

Par Lilzeon

Citoyens !

Dictionnaire du look : « la brute se couvre, le riche ou le sot se parent, l’homme élégant s’habille »

Nous vivons dans un siècle où le T-shirt peut devenir un signe revendicatif. Où le cuir de Saint Ouen est un artefact social, signe de reconnaissance. Où notre jolie langue française – peut-être le seul critère valable de notre identité nationale – vit de mille sémantiques et d’influences. Bref, est une dynamique de volonté, pas un héritage de sang.

De ces inspirations, Géraldine de Margerie, scénariste et journaliste (notamment pour Yagg) et Olivier Marty, directeur artistique et photographe, dirigeant de l’agence de communication visuelle IP-3 en ont fait un dictionnaire du look.

Dictionnaire du look : « la brute se couvre, le riche ou le sot se parent, l’homme élégant s’habille »

Note de l’éditeur :

« Ou l’on apprend que l’arty n’a aucun sens du ridicule, que le looké-décalé a une troisième oreille, que contre toute attente le Bcbg vote à droite, que sous son apparence sulfureuse la bimbo cache un coeur gros comme ça, que la caillera aime « faire des gueuts, poser son gros blaze dans le reur et teuyer le tien batard », que le nouveau-né porté en écharpe est l’accessoire numéro 1 du bobo, qu’être hétéro nuit à la crédibilité emo, que tout ce que vous n’auriez jamais osé porter en 1984 est sur le dos du fluokid, que la gouine à mèche aime l’electro minimale allemande, que le néodandy voue la même admiration à Leibniz qu’à Carlos, que le punk à chien sait faire des cendriers en canettes de 8-6, et ça c’est balèze. Pour sortir les adultes de leur désarroi et les ados de leur ghetto, Le Dictionnaire du look offre une plongée ethnographique au pays du jeune et jette les premières bases d’une nouvelle discipline : la popsociologie »

On appréciera le langage plein d’humour et généreux. A propos du néodandy :

« la brute couvre, le riche ou le sot se parent, l’homme élégant s’habille ».

Ce qui est absolument clé : les « profils » analysés ne sont pas des vérités absolues, exclusives, mais bien plutôt des inspirations consolidées. En clair, les différents types évoqués sont comme dans une loi de distribution, un croquis de médiane, ce qui peut donc inclure d’autres aspects, caractéristiques.

En annexe, un test pour se positionner bien sûr.

Le dictionnaire du look devrait être sur la table de tous les analystes de tendance, de tous les trendsetters, et même de tous les journalistes.

A lire aussi :

  • la critique de Géraldine
  • les dessins bien pesés de Caroline

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lilzeon 1524 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte