Magazine Cuisine

On fait péter le champagne !

Par Chapot
On fait péter le champagne !
Je ne vais pas être originale en proposant une recette de Saint Jacques, mais comme elles sont abordables autant en profiter même si elles sont un peu petites
Des coquilles Saint Jacques juste revenues dans un peu de beurre avec des endives braisées au champagne
Il faut dire qu'une demie bouteille de champagne attendait depuis quelque temps à la cave, vous avez même la poussière en prime ! On fait péter le champagne !
Dans mon panier pour 4 personnes- 16 coquilles Saint Jacques- 8 endives- deux verres de champagne- de la crème- du sel, du poivre
Commencer par ouvrir les coquilles Saint JacquesAvec un couteau sectionner tout doucement le haut de la coquille, elle s'ouvre alors toute seuleEnlever les barbes et le corail délicatementIl ne reste plus qu'à récupérer la noix de Saint Jacques
Les passer sous l'eau, bien les éponger, les filmer et les garder au frais
Couper les endives en deux, enlever la partie centrale dure Faire fondre du beurreY mettre les endives, les faire tomber pendant un petit quart d'heureAjouter le champagne, saler, poivrerLaisser compoter doucement pendant une dizaine de minutesAjouter la crèmeDe nouveau, laisser sur feu très doux pendant une dizaine de minutes On fait péter le champagne !
Faire chauffer les assiettes
Dans une poêle, faire fondre un peu de beurre, lorsqu'il est fondu et bien chaud, mettre les noix de Saint Jacques3 minutes de chaque côté
Déposer les endives au centre des assiettes, les noix de Saint Jacques dessusServir aussitôt
Je sais il n'y a que 3 noix sur les assiettes, mais un invité surprise a bousculé mes calculs ! On fait péter le champagne !
Une anecdote !Nous passons les fêtes de fin d'année à HonfleurJe commande 4 douzaines de coquilles Saint Jacques péchées du matin et elles font le voyage avec nous bien enveloppées dans du papier journalMalgré plusieurs heures de voyage et de fatigue, je préfère les préparer dès que je rentreMe voilà donc vers 22 heures armée de mon couteau en train d'ouvrir les fameuses coquillesElles étaient énormes et splendides et lorsque je les ai eu retirées de leur coquille, elles battaient comme un coeur dans ma mainDrôle de sensation mais un vrai gage de fraîcheur On fait péter le champagne !
Bonne journée

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chapot 15 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte