Magazine Culture

63ème Salon Philatélique d'Automne

Publié le 10 novembre 2009 par Timbredujura
63rd "Salon Philatélique d'Automne" in Paris
Comme prévu, j'ai reçu ce jour quelques courriers postés samedi depuis le Salon Philatélique d'Automne, organisé à Paris du 5 au 8 novembre 2009.
Après Israël l'an passé, le Portugal était cette année l'invité d'honneur de cette manifestation philatélique, l'occasion pour la poste française d'émettre son 8ème bloc-feuillet, consacré à la capitale portugaise Lisbonne, dans sa série annuelle sur les capitales européennes (débutée en 2002 avec Rome).
Les 4 timbres de ce bloc ci-dessous, ainsi que les marges, illustrent des lieux et monuments emblématiques de la ville.
L'oblitération "1er jour" représente la majestueuse porte maritime (depuis la rue Augusta) sur la place du commerce.
As expected, I've received today some covers mailed on last Saturday from the "Salon Philatélique d'Automne" ("Autumn Stamp Exhibition") held in Paris from 5 to 8 November 2009.
After Israel last year, Portugal was this year's guest of honor at this Stamp Show, the opportunity for the French Post to issue its 8th souvenir sheet, devoted to the Portuguese capital Lisbon, as part of its yearly series about European capitals (started in 2002 with Rome).
The four stamps on this sheet, and also on the margins, illustrate different emblematic places and monuments of the city.
The FDC cancellation depicts the majestic Maritime Gate (from Augusta street) on the Commerce square.
63ème Salon Philatélique d'AutomneLe monastère des Hiéronymites, inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO en 1983, constitue une des merveilles de l'architecture manuéline (construction débutée en 1505) et un des sites les plus visités de Lisbonne. Ce monastère, miraculeusement épargné par le séisme de 1755, est un témoin de la grandeur et de la puissance du Portugal au temps des grandes découvertes maritimes. La tour de Belém, bâtie entre 1514 et 1520, est située non loin de là. Cette tour mélangeant plusieurs styles, servait de sentinelle au bord du Tage et de point de départ des caravelles.
Le monument des découvertes, construit en 1940 pour l'exposition mondiale, représente une trentaine de personnages ayant participé aux grandes découvertes portugaises : Henri le navigateur, Vasco de Gama, Magellan, Pedro Alvares...
Le quartier historique du Bairro Alto (quartier haut), devenu un des lieux les plus branchés de la capitale, est évoqué sur le dernier timbre. Le célèbre ascenseur urbain de Santa Justa (achevé en 1902), représenté dans la marge centrale, permet de relier ce quartier avec la ville basse (Baixa).
The Jeronimos Monastery, a UNESCO World Heritage site since 1983, is one of the wonders of the Manueline architecture (construction started in 1505) and one of the most visited sites in Lisbon. This monastery, miraculously spared after the earthquake of 1755, is a witness of the greatness and power of Portugal during the great maritime discoveries. The Belem Tower, built between 1514 and 1520, is located nearby. This tower mixing several styles, served as a sentinel on the banks of the Tagus and was the starting point of the caravels.
The Monument of Discoveries statue, built in 1940 for the World Expo, is picturing about thirty personnalities who participated in the Portuguese discoveries : Henry the Navigator, Vasco da Gama, Magellan, Pedro Alvares...
The historic district of Bairro Alto, that has become today one of the trendiest places in the capital, is mentioned on the last stamp. The famous urban elevator of Santa Justa (completed in 1902), pictured in the central margin, is connecting this area with the Lower Town (Baixa).
63ème Salon Philatélique d'AutomneDeux vignettes LISA spéciales ont été émises lors de ce Salon (une seule l'année passée), consacrées respectivement à Lisbonne et à Henry Dunant, fondateur de la Croix-Rouge.
Ces 2 vignettes (type LISA 1), au tarif intérieur économique, figurent sur la lettre ci-dessus avec leurs oblitérations respectives. Celle en bas, consacrée à Lisbonne, montre une vue du château Saint-Georges ainsi qu'un exemple d'azulejo (carreaux de faïence peints en bleu), si typique du Portugal. Ce château, construit sur la plus haute colline de Lisbonne, ainsi que ces azulejos figuraient également dans les marges du bloc-feuillet évoqué plus haut.
La 2ème vignette LISA commémore le 150ème anniversaire de la bataille de Solferino, à la suite de laquelle Henry Dunant créera la Croix-Rouge. Son portrait, ainsi que deux peintures représentant Napoléon III à Solferino (par Meissonier, 1864) et l'attaque de Cavriana, figurent sur cette vignette.
Two ATM stamps (LISA) have been issued during this Exhibition (only one last year), devoted to Lisbon and Henry Dunant, founder of the Red Cross.
These two LISA (type 1), with the economic domestic postal rate, are included on the cover above with their respective cancellations. The bottom one, dedicated to Lisbon, shows a view of the castle of St. George and a Azulejo (glazed earthenware painted in blue) specimen, so typical of Portugal. This castle, built on the highest hill of Lisbon, and these azulejos were also included in the margins of the souvenir sheet mentioned higher up.
The 2nd LISA is commemorating the 150th anniversary of the Battle of Solferino, after which Henry Dunant created the Red Cross. His portrait, along with two paintings of Napoleon III at Solferino (by Meissonier, 1864) and the "Cavriana Attack", are pictured on this ATM stamp.
63ème Salon Philatélique d'AutomneJ'ai eu l'idée d'associer ci-dessus cette dernière vignette avec le bloc-feuillet, émis le 21 septembre 2009, consacré à cette même bataille, émis avec une surtaxe de 2€ au profit de la croix-rouge française.
Cette émission coïncide également avec le 90ème anniversaire de la fédération internationale des sociétés de la croix-rouge et du croissant-rouge et le 60ème anniversaire de l'entrée en vigueur des 4 conventions de Genève en 1949, définissant les règles de protection des personnes participant ou non à des conflits (évoqués sur les 2 timbres de droite).
Les 2 timbres à gauche évoquent la bataille de Solferino qui eut lieu le 24 juin 1859 et opposa l'Autriche à la France, alors alliée de Cavour, premier ministre du Piémont, et le suisse Henry Dunant (1828-1910) qui eut l'idée de fonder la Croix-Rouge après avoir été témoin des atrocités lors de cette bataille (40000 hommes blessés ou tués).
Le dernier timbre au centre, reproduit une peinture de Georges Braque (1882-1963) intitulée "Pélias et Nélée", avec ces oiseaux, symboles de paix, thème récurent dans son oeuvre...
La partie supérieure de ce bloc reproduit une partie d'une huile sur toile datant de 1861 (château de Versailles) évoquant Napoléon III et son armée lors de cette bataille.
I had the idea to combine above this last LISA stamp with the souvenir sheet, issued on September 21, 2009, dedicated to this same battle, issued with a surcharge of € 2.00 for the benefit of the French Red Cross.
This issue also coincides with the 90th anniversary of the International Federation of Red Cross and Red Crescent and the 60th anniversary of the entry into force of the four Geneva Conventions in 1949, defining the rules for the protection of persons participating or not to conflicts (evoked on the two stamps on the right).
The left two stamps are about this battle of Solferino, which took place on June 24, 1859 and opposed Austria to France, then allied with Cavour, prime minister of Piedmont, and about the Swiss Henry Dunant (1828-1910) who had the idea of founding the Red Cross after witnessing atrocities during this battle (40,000 men killed or wounded).
The last stamp in the middle, reproduces a painting by Georges Braque (1882-1963) entitled "Pélias and Nélée" with these birds, symbols of peace, a recurrent theme in his work...
The upper part of the sheet reproduces a part of a canvas dating from 1861 (Versailles castle) showing Napoleon III and his army at this battle.
63ème Salon Philatélique d'AutomneContinuons avec la peinture avec l'émission "1er jour" le 5 novembre 2009 du bloc-feuillet ci-dessus reproduisant deux oeuvres du peintre français Pierre-Auguste Renoir (1841-1919), à l'occasion des 90 ans de sa mort.
Ces 2 peintures, "Monsieur et Madame Bernheim de Villers" (1910, Musée d'Orsay) et "Gabrielle à la rose" (1911, Musée d'Orsay), sont des témoins des dernières années du peintre, dont l'oeuvre ne se résume pas uniquement à sa période impressionniste des années 1860 ou 1870.
Cette période "tardive" de son oeuvre est caractérisée par une peinture plus fluide et colorée mais aussi plus classique. Renoir a déclaré qu'il commençait à savoir peindre en 1913, 6 ans avant sa mort...
Let's continue with Art with the First Day of Issue on November 5, 2009 of the souvenir sheet above reproducing two paintings by French painter Pierre-Auguste Renoir (1841-1919), to commemorate the 90th anniversary of his death .
These two works, "Mr. and Mrs. Bernheim de Villers" (1910, Musée d'Orsay) and "Gabrielle à la rose" (1911, Musée d'Orsay), are witnesses of the last years of the painter, whose work was not only confined to his Impressionist period of the 1860's or 1870's years.
This "late" period of his work is characterized by a more fluid and colorful painting but also more conventional. Renoir said that he began to know how to paint in 1913, six years before his death...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Timbredujura 63 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines