Magazine Culture

Frais de port prohibitifs dans l’édition en ligne

Par Goliath @Cayla_Jerome

Frais de port prohibitifs dans l’édition en ligne

Livre emballé
  Livre reçu, encore emballé...
Dans mon dernier article sur Eva Lunaba , je mentionnais quelques difficultés en cours de discussion avec le responsable de la Maison d’édition Le Manuscrit.com. Le problème en cause était les frais de port qui changent de coût selon d’où ils viennent. Je ne conteste pas que des revendeurs choisissent d’appliquer des tarifs selon leurs convenances, mais il m’insupporte de voir que l’on demande plus de cinq euros lors d’une commande sur le site même de l’éditeur, alors que ce dernier n’a pas les frais de libraire sur son site, entre 30 et 50 %, à déduire du prix du livre.

A titre d’exemple, je donnais le tarif d’envoi de chez Amazon qui est de 2,99 euros, et dont la commission sur le livre est de 50%.

Donc si je fais un bref calcul pour un livre à 10,90 euros, nous avons Amazon qui prendra, frais de port compris 8, 44 euros et, il reviendra à l’éditeur la somme de 5,45 euros. A ce prix de revient il n’y a pas de perte d’argent et le livre reste bénéficiaire …

Si le même éditeur prend des frais de port de 5 euros 69, il double sa marge sur le dos du lecteur et de l’auteur, dont les droits d’auteur sont basés sur le seul prix de vente du livre hors taxe.

Escroquerie légale mais ô combien condamnable sur le principe. Ce genre de bourde me hérisse le poil, me donne de l’urticaire, me fait sortir de mes gonds ; il me semble alors que le sieur Arpagon m’apparaît soudain en chair et en os, tout avaricieux soit-il …

Lorsque j’ai passé une commande chez cet éditeur, je n’ai pas coché l’envoi en Chronopost surtaxé à 5 euros 69. Quelques jours plus tard, une charmante secrétaire m’appelle pour me dire que mon livre est disponible dans leurs locaux à Paris et, que je dois venir le chercher moi-même ! Je concède qu’il y a eu un peu de houle dans le téléphone, que je refusais de parler à la gérante, lui préférant le patron ; mieux valait dieu que sa sainte.

J’étais furieux !

Ce matin, au retour du salon du livre de Lyon et lors du relevé du courrier, une lettre du Manuscrit.com m’attendait ; mon livre m’était envoyé sans frais de port !

Manuscrit Fac 1

 

En atteste de images ci-jointes, notamment l’enveloppe dont l’affranchissement est de 1, 35 euros et non pas de 5,69 euros…

Envelope 1

Ce qui prouve bien qu’il s’agissait juste de hausser un peu le ton pour revenir à des normes raisonnables, qu’il devait s’agir d’une simple erreur de la part d’un Web-concepteur trop zélé et j’engage les futurs acheteurs à protester très fort, comme moi. Ce genre de pratique est inacceptable !

Pour moi, ce problème est désormais révolu avec cette maison, qui rappelons-le, à des auteurs qui sont fiers d’y être. Ne souriez pas, j’en connais un nombre certain et, j’ai du respect pour leur travail, leur volonté et leurs lecteurs.

Je suis cependant vigilant sur ce genre de pratiques et reste prêt à les dénoncer haut et fort… 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Goliath 4339 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines