Magazine Culture

Présentation du Projet Dogora auquel participe le Choeur d'adultes de la Maîtrise de Saint-Saulve

Publié le 16 novembre 2009 par Maitrisedesaintsaulve
Présentation du Projet Dogora auquel participe le Choeur d'adultes de la Maîtrise de Saint-SaulveDOGORA

ME 09, JE 10 JUIN 2010 (20H) lieu : Grand Théâtre,
LE PHENIX de Valenciennes


Étienne Perruchon,
Compositeur
Création à Valenciennes pour brass band,
chœurs d’enfants et d’adultes du territoire
Musique et piano : Étienne Perruchon
Direction musicale : Martial Renard
Ensemble polyphonique Corou de Berra
Soliste : Sandrine Hudry
Lever de rideau sur un projet exceptionnel que le talentueux Étienne Perruchon a créé sur le grand plateau de la scène nationale d’Annecy (Haute-Savoie) : la reprise musicale de DOGORA, enivrante symphonie née de la complicité avec le réalisateur Patrice Leconte qui lui a dédié un film. Trois cents musiciens et choristes de Valenciennes au service d’une incomparable puissance émotionnelle, une musique tempête, une musique frisson.
Parce que la musicalité des mots est au cœur de toutes ses créations, Étienne Perruchon a inventé le dogorien, un langage imaginaire doté de toutes les influences vocales européennes, une mélodie comme une synthèse de toutes ses émotions intimes.
Parce qu’Étienne Perruchon est attaché aux racines avec force et simplicité, il s’entoure pour cette création d’un Brass Band de la région Nord. Il invite sur scène un grand chœur mixte rassemblant des chorales et un grand chœur d’enfants issus des établissements scolaires de Valenciennes et des environs.
Alors si vous aimez chanter, rejoignez-nous dès le mois de septembre et préparez-vous pour une grande fresque musicale en format cinémascope !
Les représentations de Dogora seront données pour la présentation de saison en juin 2010.
Étienne Perruchon

Éclectique et imaginatif, Etienne Perruchon a composé un grand nombre d’œuvres appartenant à des genres aussi différents que la musique de film, la musique de scène, la musique symphonique ou la chanson. Depuis 1981, date de sa première commande, il a signé la musique de nombreuses pièces de théâtre. Etienne Perruchon a obtenu le Prix du Meilleur Compositeur de musique de scène du Grand Prix de la critique 2001/2002.
En 2004, il a composé et créé un opéra, Le Géant de Kaillass d’après un livret de Peter Turini ainsi que la musique du Menteur de Corneille avec Denis Podalydès à la Comédie Française dans une mise en scène de Jean-Louis Benoît. Patrice Leconte découvre « Dogora » et décide d’en faire un film musical et impressionniste sorti le 10 novembre 2004. Étienne Perruchon se verra décerné le « Mozart du 7ème art » au festival d’Auxerre pour la musique de ce film. En 2005 il rencontre le Brass Band des Savoie, dirigé par Martial Renard, pour qui il écrit La petite suite de Dogora et une version complète de « Dogora » pour concert. Sa complicité avec Patrice Leconte continue à travers des collaborations pour le cinéma.
Plus récemment, le musée historique de Jérusalem et la société Skertzo lui ont confié la composition de la musique du nouveau spectacle permanent du site historique de « La Tour de David ». Plus de 700 000 spectateurs ont pu entendre Un Grand Bouquet blanc créé et joué en direct au pied de la Tour Eiffel le 14 juillet 2004 par les 80 musiciens de L’Orchestre des Lauréats du Conservatoire National Supérieur de Paris dirigé par Laurent Petitgirard et avec François-René Duchable comme soliste.


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazines