Magazine Culture

Quelques jolies BD

Par Fibula
J'ai lu dernièrement :
- Je ne verrai pas Okinawa, d'Aurélia Aurita, aux Impressions Nouvelles
- Couleur de peau : miel, tome 1, de Jung, aux Éditions Quadrants (Astrolabe)
- Le cadavre et le sofa, de Tony Sandoval, aux Éditions Discover (aux bords arrondis)
Quelques jolies BDCes trois ouvrages, chacun dans leur style, m'ont beaucoup plu, avec une mention spéciale à celui de Tony Sandoval (une traduction de l'espagnol) avec ses très belles couleurs, sa fantaisie et sa sensibilité, l'histoire d'un jeune garçon solitaire qui rencontre une jeune fille qui lui ressemble, tout cela sur fond d'histoire de loups-garous et d'assassinat...
En allant voir ce lien, vous pourrez lire quelques planches de cette bande dessinée, et aussi découvrir un peu ce que sont les Éditions Discover.
Quelques jolies BDCouleur de peau : miel relate l'histoire d'un petit garçon coréen qui est adopté par une famille belge. C'est une réflexion intéressante sur l'adoption, l'identité, l'abandon, etc. Très beau, j'ai hâte au deuxième tome. J'ai beaucoup aimé le dessin mais j'ai trouvé la typographie utilisée moins jolie. Je ne sais pas comment est fait ce choix en bande dessinée...
Quelques jolies BDQuant à Je ne verrai pas Okinawa, il s'agit des mésaventures d'une jeune femme (l'auteure), passionnée par le Japon (elle est mangaka, dessinatrice de mangas), qui se voit refuser l'entrée dans ce pays pour trois mois sous prétexte qu'elle vient trop souvent et que c'est louche. Le Japon connaît en effet depuis quelques années un resserement dans ses politiques d'immigration. Le problème étant que son fiancé vit là et que cette expérience risque de les séparer. Comme le dit le résumé de la BD dans la couverture, «l'histoire de Chenda est aussi une histoire plus globale, car le Japon n'est pas le seul pays à triater ses étrangers avec méfiance et de manière arbitraire...»
Je me dois de signaler aussi que je me suis finalement plongée dans d'autres ouvrages d'Étienne Davodeau, dont je parlais ici. Chute de vélo, Le constat, Le réflexe de survie, j'attends avec impatience d'en trouver d'autres à la bibliothèque.
Ses histoires sont toujours touchantes, bien écrites, imprégnées d'une atmosphère nostalgique. À mettre entre toutes les mains.
J'ai encore quelques BD à lire avant de me lancer à la recherche de quelques titres de romans dont j'ai entendu le plus grand bien ces jours-ci, notamment dans les émissions Vous êtes ici, Vous m'en lirez tant et La librairie francophone, sur Radio Canada.
- Moi, Sampat Pal : chef de gang en sari rose, de Sampat Pal. Une histoire de la lutte de certaines femmes en Inde, menée par Sampat Pal.
- Entre le chaos et l'insignifiance : histoires médicales, de Jean Désy
- Le monde d'Archibald, d'Anne Brécart
- Tarmac, de Nicolas Dickner
En écrivant cette note, je découvre Do Make Say Think, & Yet & Yet (Constellation, 2002), qui me fait penser à Tortoise...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fibula 279 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte