Magazine Culture

Arche de Zoé & Quai d'Orsay

Publié le 28 octobre 2007 par Damien Ravot
La diplomatie française a pris ce jour des positions fermes à l'issue des trois jours de polémique concernant les 17 européens ayant tenté de faire sortir 103 enfants de leur pays afin de les confier à des familles d'accueil en France :
  • C'est une affaire condamnée totalement par le gouvernement français, qui ne mérite aucune excuse déclare l'ambassadeur de France à N'Djaména.
  • Les responsables répondront de leurs actes au Tchad affirm également l'ambassadeur.
Le ministère des Affaires étrangères :
  • Condamne cette opération illégale et irresponsable.
Propos de Madame Rama Yade (secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères et aux droits de l'homme) :
  • Je précise avoir fait tout ce qu'il y avait à faire pour arrêter cette opération.
  • Si elle a eu lieu, c'est de la manière la plus clandestine qui soit.
Sont donc en garde à vue :
  • Neuf français (des membres de l'association l'Arche de Zoé et trois journalistes de Fance 3 et de l'agence Capa).
  • Sept membres espagnols de l'équipage et désormais le pilote de l'avion affrété par l'Arche de Zoé.
Ils sont accusés -à ce jour verbalement- d'enlèvement et de trafic d'enfants mais ne sont pas formellement inculpés.
Leur garde à vue se termine demain soir c'est donc à ce moment que les "accusés" apprendront ce que leur réserve la justice tchadienne. Il faut préciser que le président tchadien a assuré de les sanctionner "sévèrement".
Lien : L'Arche de Zoé - France
Florentine V. 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Damien Ravot 69 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines