Magazine Bd

Récurrence de la figure eastwoodienne : annexe 4

Par Aaapoum Bapoum

Blah Blah

Récurrence de la figure eastwoodienne : annexe 4 Chancellor, enquêteur du futur
est un agent galactique qui a un peu la gueule de Eastwood... Du moins sur quelques cases, de temps en temps. Mais bon, il n'est pas très bien utilisé... C'est une erreur de casting, car Chancellor n'arrête pas de jacasser, tout seul ou avec sa pote Hada Lugh. Pire on sait sans arrêt ce qu'il pense. Or là où Eastwood est bon c'est dans la suggestion, dans l'ambiguïté et le laconisme. Si on sait ce qu'il pense en vrai, tout l'édifice s'effondre...
Non, pour ces histoires fringantes d'exotisme planétaire et de lutte contre la tyrannie, Duchâteau et Sanahujas ils auraient dû prendre un acteur volubile, un type comme Fabrice Luchini.

Chancellor, 2 tomes chez Glénat, épuisés depuis un bail... Un pack à vendre à Aaapoum Serpente pour 24 euros (éditions originales).

Lire également :

Récurrence de la figure eastwoodienne : vanités des vanités

Récurrence de la figure eastwoodienne, annexe 1 : Black is beautiful

Récurrence de la figure eastwoodienne, annexe 2 : Dans l'ombre du pistolero

Récurrence de la figure eastwoodienne, annexe 3 : L'oncle d'Irlande

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aaapoum Bapoum 196 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines