Magazine Côté Femmes

L'énigme TOKIO HOTEL, tentative d'analyse

Publié le 29 octobre 2007 par Willy


L'énigme TOKIO HOTEL, tentative d'analyse
Par http://videoblog.blog.20minutes.fr/

Après l'ALLEMAGNE, la déferlante Tokio Hotel s'abat sur la FRANCE, puisque le groupe a vendu les 90.000 places de sa tournée en deux petits jours. Phénomène commercial pour adolescentes en chaleur pour les uns, véritable groupe groupe à l'univers artistique unique pour les autres, j'avoue que j'étais farouchement du premier avis, jusqu'à ce que j'écoute ceci:


Tokio Hotel - Durch Den Monsun
envoyé par i-love-tokio-hotel

Et là j'ai pris une claque. Comment une bande de gosses a-t-elle pu commettre une telle ballade rock, aussi efficace ? Je me suis donc penché sur "l'énigme Tokio Hotel", et voici mes premières impressions.

Un groupe Hybride. Tokio Hotel reprend en effet un certain nombres de recettes ayant déjà fait leur preuve par le passé. La recette "boys band" qui fit fureur dans les années 90: un groupe de 4 (très) jeunes garçons auquel tout ado du même âge peut s'identifier et rêver (en premier un "boys band type" déjà oublié de tous, en second Tokio).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La légende dorée du groupe veut qu'il se soit formé autour des jumeaux KAULITZ (12 ans, à l'époque), qui avaient rencontré un bassiste et un batteur à peine plus âgés (13 et 14 ans). Ils auraient commencé à faire le tour des clubs de la région et auraient ainsi été remarqués par des producteurs. Cette histoire oublie pourtant un faît, le chanteur Bill avait particpé à la Nouvelle Star allemande, pour finalement perdre en finale, ça peut aider pour créer des contacts dans le "milieu"...

A la recette "boys band" s'ajoute celle, dite du "leader charismatique". On en a l'exemple avec le chanteur Bill (avec sa coiffure de héro de manga). On pourrait hésiter entre plusieurs influences pour la composition du personnage, les exemples des CURE (photo 1) ou d'INDOCHINE (photo 2) sont évoqués comme sources d'inspirations).

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Les ressemblances sont indiscutable, de même que le côté "groupe de mecs variet-rock". Mais la "légende dorée" de la création du groupe, avec un leader charismatique qui s'en dégage me fait aussi penser aux recettes des années 70, utilisées par QUEEN (photo 1), David BOWIE et son Ziggy Stardust (photo 2). Enfin, pour terminer le mélange, on rajoute l'inspiration Evanescence (photo 3), aussi très proche de l'esthétique des clips.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un groupe hybride donc, qui a su fédérer toutes les recettes des succès variet-rock de ces 30 dernières années. Mais qui connait aussi de grosses lacunes. Des compositions inégales par exemple, allant sur le premier album du sublime "Durch den monsun", à de la soupe commerciale tout à fait indigeste. Le second album semble lui plus mature, mais faute d'une écoute complète, peut-être fait-il lui aussi preuve d'un certain nombre de lacunes. Voici néanmoins un clip assez intéressant (tant au niveau musical qu'esthétique) pour se faire une petite idée.


Tokio-Hotel-Ubers Ende Der Welt
envoyé par Tokio-Hotel

Mais le groupe va être confronté à de grosses difficultés conjoncturelles. La voix du chanteur a mué entre temps pour devenir plus "mâle", perdant ainsi une partie du charme qui la rendait parfaitement adaptée au look androgyne de Bill KAULITZ. Aujourd'hui, l'aspect "mec qui se déguise en fille" qui se dégage du décalage entre voix masculine et apparence féminine du chanteur, apparait bien moins ambivalent et captivant que par le passé. De plus, le groupe vieillit (ils ont maintenant de 19 à 22 ans) et s'échappent de la classe d'âge qu'ils sont sensés représenter ( les 11-16 ans) par arriver auprès d'un public qui pour l'instant les méprise. Très populaire en ALLEMAGNE et en FRANCE, Tokio Hotel n'a reçu qu'un accueil très mitigé dans le public anglo-saxon (malgré des albums totalement réinterprêtés en anglais).

Enfin les rumeurs d'homosexualité du chanteur (reprises sur LE GRAND JOURNAL de CANAL +), suite à un coming-out maladroit et furtif (car très vite effacé) de ce dernier sur le net, continuent d'enrayer un peu plus une machine commerciale basée sur la puissante attraction sexuelle qu'exercent les jumeaux KAULITZ, sur l'ensemble d'un public composé à 90% de filles en pleine puberté.

Bref, soit le groupe devient adulte, élève le niveau de ses compositions et asume pleineemnt une identité rock afin de conquérir un nouveau public, soit les recettes qui ont fait leur succès jusqu'à présent risquent de se retourner contre eux bien plus rapidement que prévu. Il n'en reste pas moins que Tokio Hotel est un groupe bien plus complexe et prometteur qu'on ne pouvait l'imaginer, espérons qu'ils sauront se lancer dans la bonne direction, afin de continuer une carrière prometteuse.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Willy 401 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte