Magazine Société

Le réchauffement climatique pourrait-il être une arnaque ?

Publié le 25 novembre 2009 par Philippejandrok

3f09fca54c2427d7f61c57d1b90ef3b6.jpg Depuis quelques années déjà, à force d’observer le fonctionnement de la machine économique et politique au niveau mondial, on en arrive à se demander si cette histoire de réchauffement climatique due à l’utilisation des énergies fossiles, ne seraient en réalité qu’une vaste fraude des États pour briser les libertés publiques et lever sans cesse de nouveaux impôts pour faire participer, encore une fois, les contribuables à l'effort national, pour remplir les caisses des états toujours de plus en plus gourmands.

Sur ce point, nombre de scientifiques sont divisés et critiquent même l’utilisation que font les politiques de la science.

Le Président de la République Tchèque Vaclav Klaus, a formellement accusé cette volonté déclarée du "politiquement correct" par les grandes puissances. Il les accuse de museler un grand nombre de scientifiques et d'hommes d'Etat, les empêchant de déclarer leurs opinions contraires face à la théorie plutôt fumeuse, du réchauffement climatique à cause de l’activité humaine. Il dénonce également la volonté de rendre ridicules tous les opposants à la doctrine mondiale sur le réchauffement par des moyens médiatiques à la solde d’une idéologie contraire.

Pour illustrer le débat, il suffit de relire les commentaires des lecteurs sur mes récents articles concernant l’absence totale de civisme des cyclistes au point de me faire passer pour un bigot rétrograde et raciste en mélangeant le fait et la cause. D’ailleurs, on peut constater que l’utilisation de ces mêmes termes et de ces même méthodes de dénigrement n’ont absolument rien de scientifique de la part de scientifiques se battant pour cette soit disant protection de l’environnement.

Or, on a trop tendance à écarter du sujet les véritables responsables, à vouloir nier l’activité solaire de plus en plus forte, une activité qui ne va pas aller en diminuant dans les années à venir ,et tous les astronomes s’entendent sur ce point :

"L'affirmation que le réchauffement global serait dû à l'activité humaine est imposée à l'opinion publique avec une telle violence, surtout en Europe, que le simple fait d'exprimer le moindre doute revient presque, dans certains cas, à être accusé de négationnisme de l'Holocauste. Le lavage de cerveau insipide que nous subissons de la part de la télévision, des journaux et des têtes pensantes exaltées, est tellement puissant que les sceptiques du réchauffement global sont obligés de porter une "étoile jaune" symbolique. Ils ne peuvent exprimer leurs doutes qu'à voix basse et en des termes conciliants, sous peine d'être accablés d'injures, harangués et hués par une armée de bienpensants convaincus qu'ils sont en train de sauver leur Terre Mère chaque fois qu'ils recyclent leur bouteille de bière ou qu'ils jettent leurs papiers sales dans la poubelle consacrée à cet effet." http://www.conspiration.cc/science/imposture_rechauffement_climatique.html

En revanche, la journaliste du Boston Globe, Ellen Goodman, déclare contre les irréductibles du mensonge organisé, les anti mensonge du pseudo réchauffement de la planète par l’activité humaine :

-   « J'aimerais dire que nous avons atteint le point où le réchauffement global ne peut plus être nié. Disons que ceux qui nient le réchauffement global (NDT : causé par l'homme) sont à mettre sur le même plan que ceux qui nient l'Holocauste, sauf que ceux-ci nient le passé, alors que ceux-là nient le présent et le futur. »

D’autres encore ont prédit les pires catastrophes dues au "réchauffement cliamatique" :

1968, Paul Ehrlich, "The Population Bomb" :

-   « La bataille pour nourrir l'humanité est perdue. Dans les années 70, le monde va connaître des famines. Des centaines de millions de personnes vont mourir de faim, en dépit de tous les programmes d'urgence déjà entrepris. La seule solution est le contrôle démographique. »

Et pourtant nous savons aujourd’hui que nous pourrions nourrir quotidiennement 7 milliards d’êtres humains et nous ne le faisons pas, pourquoi ?

1969 Paul Ehrlich :

-   « Je suis prêt à parier de l'argent que l'Angleterre n'existera plus en l'an 2000 »

1970 Paul Ehrlich, "Earth Day" :

-   « Dans dix ans, toute vie animale importante dans les mers aura disparu. Des zones côtières importantes devront être évacuées en raison de la puanteur provenant des poissons morts. »

-   En 1971 Reid Bryson, "Global Ecology ; Readings towards a Rational Strategy for Man" déclarait :

« Le refroidissement continuel et rapide de la terre depuis la seconde guerre mondiale est en rapport avec l'augmentation de la pollution de l'air associée à l'industrialisation, à la mécanisation, à l'urbanisation et à l'explosion de la population. » ????

Que fait-on avec toutes ces prédictions de grands, de très grands spécialistes ?

« Le climat change tout le temps. Le fait que le climat change ne constitue pas en soi une menace pour l'humanité. » (Dr Fred Singer, Physicien de l'Atmosphère à l'Université George Mason).

Et celui-ci a raison, l’homme a toujours trouvé des solutions pour s’en sortir, restons confiants, et cessons-là tout alarmisme inutile, nous avons plus de ressources que nos gouvernants souhaitent vraiment l’avouer, et les rois du pétrole ne semblent pas inquiets pour autant, regardez le développement immobilier à Dubaï, si le pétrole allait manquer bientôt croyez-vous seulement ces gens suffisamment idiots pour construire des tours de verre sans utiliser la moindre énergie solaire ? Alors que le soleil est gratuit et permanent chez eux ? le soleil, pour quoi faire, puisqu'ils ont le pétrole.

Allons, allons, vous n’avez pas un peu le sentiment que l’on nous prend pour des idiots ?

Allez, vive la manipulation et le profit des grandes fortunes internationales, vive l’esclavage économique, nous en sommes au début, et ce n’est pas prêt de cesser.

Nous vivons une époque formidable !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Philippejandrok 11422 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine