Magazine Cinéma

Les rois de la glisse

Par Rob Gordon
Après le sordide Happy feet, la joie ne primait pas vraiment à l'idée de retrouver une bande de pingouins et/ou manchots animés. Pire, Les rois de la glisse sonnnait vraiment comme une varition opportuniste sur le thème de La marche de l'empereur. Ce n'est pas tout à fait faux, mais il faut bien reconnaître que le film est un divertissement pour le moins sympathique qui exploite avec brio son idée de départ : celle de faire quitter à ces animaux leur banquise pour aller faire du surf sous les cocotiers. S'en suit une série de scènes assez délirantes, transcendées par le refus des auteurs de céder à une narration trop classique. Vignettes iconoclastes et commentaires culottés font tout le sel de ce film, qui ne plaira pas qu'aux mioches.
Et c'est tant mieux, car les derniers films d'animation en date, derrière leur étiquette "7 à 77 ans", étaient souvent consternants de premier degré, ne parvenant à séduire qu'une poignée d'adultes attardés qui disaient y discerner une prétendue dimension subversive. Au moins, Les rois de la glisse ne prétendent pas être politiquement incorrects, mais délivrent une bonne dose de rigolade pas forcément idiote.
Le point faible du film? Une animation laissant parfois à désirer, les producteurs ayant tendance à oublier qu'une bonne 2D vaut mieux qu'une mauvaise 3D.L'idéal serait donc la direction artistique de Happy feet avec le côté sucré et farfelu des Rois de la glisse. Ce sera peut-être pour un prochain long-métrage...
6/10

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rob Gordon 109 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines