Magazine Bébé

Des enfants indiens cousaient des chemises Gap

Publié le 29 octobre 2007 par Willy
Des enfants indiens cousaient des chemises Gap Perrine Créquy - http://www.lefigaro.fr/  Publié le 29 octobre 2007 Des chemises pour fillettes commandées par Gap étaient fabriquées par des enfants en Inde, selon les révélations de l'hebdomadaire britannique The Observer, ce week-end. Le géant américain a retiré ces produits du circuit de distribution avant toute vente.   Ces chemises pour fillettes devaient être vendues pour Noël. Elles ont été brodées à la main par des enfants indiens, parfois âgés de dix ans seulement. L'atelier incriminé est situé dans le quartier de Shahpur Jat à New Delhi, désignée comme capitale mondiale du travail des enfants par l'Organisation mondiale des nations unies.   S'ils n'avaient pas été retirés du circuit avant leur arrivée en boutiques, les vêtements au cœur du scandale auraient été vendus pour moins de trente euros. Derrière les détails fins de ces habits, les dirigeants de l'atelier sous-traitant employaient des ficelles grossières pour augmenter la productivité des enfants, raconte The Observer. Les enfants ont évoqué de longues heures de travail non payé, des menaces et des coups. "Le superviseur m'a dit que je ne suis pas payé parce que je suis en train d'apprendre", a-t-il ajouté. Un autre jeune couturier a déclaré que les petits employés étaient battus avec un tube en caoutchouc s'ils ne travaillaient pas convenablement.   Suite à ces révélations, Gap a décidé de retirer les chemisiers incriminés du circuit de distribution avant qu'ils ne soient installés dans les rayons. Dans un communiqué hier, le géant américain a renouvelé ses engagements éthiques, pris il y a trois ans. Le vice-président de Gap, chargé de la responsabilité sociale s'est exprimé sur cette affaire au siège du groupe, à San Francisco. Dan Henkle, a déclaré que "dans aucune circonstance il n'est acceptable que des enfants fabriquent ou travaillent sur des vêtements."   Gap s'est engagé à mener l'enquête sur son fournisseur montré du doigt. "Ces allégations sont profondément bouleversantes et nous prenons la situation très au sérieux. Nous exigeons de tous nos fournisseurs et de leurs sous-traitants qu'ils garantissent de ne pas faire travailler d'enfants. Dans cette situation, il est clair qu'un de nos vendeurs a violé cet accord." Gap avait lancé un audit social en 2004 sur la fabrication de ses vêtements qui avait révélé des cas de travail forcé, d'enfants au travail, de salaires inférieurs au minimum légal, et de punitions corporelles.   A la suite de cet audit, le groupe avait mis fin à ses contrats avec 136 fournisseurs responsables d'abus et avait imposé à ses fournisseurs un code de conduite. L'an dernier, Gap affirme avoir résilié ses contrats avec vingt-trois autres fournisseurs ne respectant pas ses engagements éthiques.   Selon l'ONU, 55 millions d'enfants de moins de quatorze ans travaillent en Inde. Leurs productions représenteraient 20% du produit intérieur brut du pays.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Willy 401 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte